Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

7 juin 2010 1 07 /06 /juin /2010 01:53

 

 

Boz-en-campagne.jpg

 

 Bozizé étant absent de Bangui depuis dimanche dernier pour cause de sommet de Nice, la réunion des « tontons macoutes » a eu lieu samedi à Sassara sous la supervision de Francis Bozizé, assisté de Claude Richard Ngouandjia rentré précipitamment de Brazzaville à cause d’un décès dans sa famille à Bangui.  Il en ressort les informations suivantes :

  La société Aurafrique à Bambari est accusée par Claude Richard Ngouandjia, sur la foi dit-il de ses renseignements, de soutenir financièrement l’opposition. Francis Bozizé a renchéri en disant que cette société leur a déjà fait un mauvais coup dans le passé et qu’au retour de son père de Nice et Brazzaville, il lui demandera de faire fermer cette société.

 

Tiangaye

  Me Nicolas Tiangaye

D’après leurs informations, Maître Nicolas Tiangaye est entrain de mobiliser la diaspora centrafricaine en France et Maître Pouzère fait la même chose à Bangui, pour que simultanément en France et à Bangui une marche soit organisée contre François Bozizé le 11 juin 2010, date à laquelle expire le mandat de Bozizé.

 Francis Bozizé et Richard Ngouandjia ont annoncé au cours de cette réunion que François Bozizé a reçu des informations selon lesquelles l’opposition s’apprête à mettre en place une stratégie unitaire aussi bien aux élections législatives que présidentielles sous la double impulsion de Maitres Henri Pouzère et Nicolas Tiangaye. Ils ont dit que c’est un scénario catastrophique pour le pouvoir et que tout sera mis en œuvre pour que l’opposition ne parvienne pas à s’entendre sur ce point et aille aux élections en ordre dispersé. Bien vu !

 

Martin_Ziguele141108250.jpg

                              Martin Ziguélé

Ange Félix Patassé a dit qu’il ne souhaitait pas en réalité être candidat aux élections présidentielles mais il le fait uniquement pour laver l’affront monté contre lui par Martin Ziguélé, Gabriel Edouard Koyambounou et Jacquesson Mazette. Il a donc déclaré qu’en cas de second tour entre lui et François Bozizé, il se désistera en faveur de ce dernier.

 

Le recrutement de nouveaux gendarmes annoncé sur les ondes nationales vendredi 4 juin par le Colonel Sambia, DG de la gendarmerie et beau-frère de François Bozizé n’est qu’un leurre destiné à tromper l’opinion nationale et internationale qui financera leur formation. Tous les gendarmes ont déjà été recrutés parmi les jeunes KNK et BDR.

 

 

Cyriaque-Gonda-1

        le mythomane Cyriaque Gonda

La décision d’interdiction de sortie faite à l’ancien Ministre d’Etat Cyriaque Gonda vient de François Bozizé lui-même qui avait en fait l’intention de procéder à son arrestation. Il en a été dissuadé par certains proches parents Gbaya à cause de la période électorale et des risques de division dans la famille. Bozizé a néanmoins promis de l’arrêter après les élections pour détournement de fonds, ainsi que Kokcis Ouilibona à qui il reproche d’avoir détourné 150 millions de francs CFA destinés à des opérations politiques d’achat de personnes influentes. Cyriaque Gonda a pu quitter quelques jours après Bangui et se trouve actuellement à Montpellier en France.

François Bozizé a fait distribuer des téléphones portables aux voyous et enfants de la rue en ville avec son numéro et celui de Francis pour leur signaler tout mouvement suspect.

Papy Bozizé, fils de son père et Directeur de la Section Recherche  et Investigation (SRI) est envoyé en stage en France (Tours) pour revenir commandant. Compte tenu des multiples rackets qu’il opérait à la SRI, les parents Gbaya sont intervenus auprès de Bozizé pour lui demander de l’affecter ailleurs à son retour de stage.

 

Le Commissaire Feizouré de l’aéroport de Bangui-Mpoko qui a fait partie du contingent des 50 policiers Gbaya formés en Libye pendant deux mois, a participé à la réunion des services de renseignements de ce samedi à Sassara. Sa mission à l’aéroport est de surveiller le déplacement des opposants et de photocopier leurs passeports pour retracer leurs itinéraires de voyages.

 

 

Joseph Binguimalé

  le vrai faux pasteur Joseph Binguimalé

François Bozizé accuse le vrai faux pasteur Joseph Binguimalé d’avoir organisé le pillage de la CEI avec le KNK Rigobert Vondo, rapporteur général de la CEI. Il les accuse d’avoir refusé d’ouvrir un compte pour y déposer les deux décaissements de 2 milliards puis de 1,6 milliards qu’il a effectués en faveur de la CEI, et ont gardé l’argent dans les coffres à la CEI pour effectuer des dépenses en espèces contre commissions. Il a promis les relever mais hésite à cause des nombreux secrets qu’ils détiennent sur lui. Bozizé pourrait au moins laisser publier le rapport d’audit qui a été effectué sur la gestion de Binguimalé.

 

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Politique