Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

26 juin 2010 6 26 /06 /juin /2010 01:37

 

 

Renee-Madeleine-Bafatoro.jpg

 

La maîtresse de Bozizé, Renée Madeleine Bafatoro

 ici à côté de l'ambulance prétendument offerte par elle

 

Remise d’une ambulance au centre de Santé de Carnot

Bangui, 17 Juin (ACAP) La candidate aux élections législatives dans la circonscription électorale de Carnot I, Mme Sambo Bafatoro Renée Madeleine, a remis un don d’une ambulance au centre de Santé de Carnot, d’un montant de quinze millions (15.000.000) de francs CFA mardi 15 juin 2010, à Carnot sous préfecture de la Mambéré Kadéï.

Elle a signifié que cette ambulance aidera l’hôpital de Carnot dans des cas d’urgence et des évacuations sanitaires qui sont fréquents en cette période que nous traversons.

« Je reste à votre disposition pour parachever l’œuvre de développement que nous avions amorcé et poursuivrons ensemble si vous me faite confiance aux prochaines élections législatives », a-t-elle déclaré.

Le médecin Chef de Centre de l’hôpital de Carnot, Néa-Daniel Youngaï a souhaité la construction et équipement d’un centre de dépistage volontaire de VIH/Sida ; réhabilitation et équipement de nouveau bloc opératoire, renforcement de l’hôpital en personnel qualifié.

 

NDLR : La généreuse donatrice dont il est ici question n’est autre qu’une  des nombreuses maîtresses de Bozizé(c’est même pour cette raison qu’elle a droit à cette couverture médiatique de l’agence de presse d’Etat) que son parti le KNK vient d’investir comme candidate aux législatives de Carnot 1 contre Ibrahim Aoudou Pacco, obligé de faire contre mauvaise fortune, bon coeur. Alors qu’elle n’est pas encore élue, on l’appelle déjà Honorable et on se permet même de l’écrire sur l’ambulance. (voir sur la photo). Il faut donc comprendre que c’est en réalité Bozizé lui-même qui veut que sa maîtresse devienne députée de cette ville et a donné l'argent qui a permis l'acquisition de ce véhicule.

La RCA est quasiment mise en coupe réglée par Bozizé et sa famille. Outre le père lui-même qui, pourtant déjà candidat sortant et aussi à sa succession à la présidentielle, croît devoir encore se présenter aux législatives dans le 4ème arrondissement de la capitale, pour empêcher à tout prix Me Tiangaye d’être élu, son fils Francis Bozizé, actuellement ministre délégué à la défense est candidat aux législatives à Sido, localité base arrière de leur rébellion de depuis 2001. Socrate Bozizé, un autre rejeton présidentiel, est candidat, toujours aux législatives à Gambo. Mme Monique Bozizé, déjà députée de Bimbo 3 est de nouveau candidate à sa propre succession. C’est franchement l’overdose des Bozizé !

 

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Politique