Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

31 janvier 2013 4 31 /01 /janvier /2013 01:47

 

 

 

Bozizé gros plan

 

 

Bangui 31 janv (CAP) - De source proche de l’état-major des FACA, un officier supérieur ayant requis l’anonymat a fait état de ce que le général président Bozizé a rendu opérationnelle la piste de l’aérodrome de Bérengo où il a naguère servi à la cour impériale et gagné quelques-uns de ses galons.


Les forces multinationales de la CEEAC en l’occurrence, y ont établi un pont aérien pour renforcer leur capacité opérationnelle. Aussi les postes FACA de Kouango, Bangassou ont reçu, grâce à la présence des troupes sud-africaines, des renforts en hommes et en matériel transportés par Air Bézambé. Bozizé prépare donc une vaste opération militaire pour prendre Séléka à revers depuis Bangassou. Le rôle exact des troupes sud-africaines défini par la signature hâtive d’un accord de défense à la hussarde en décembre dernier par le général président Bozizé pose problème. Cet accord d’un autre genre ne doit pas être confondu avec les dispositions qui lient la RCA et l’Afrique du Sud.


De même, selon une source proche de l’armée de l’air centrafricaine, Bozizé aurait repris contact avec les Ukrainiens pour refaire voler à des fins militaires ses hélicoptères de l’ère soviétique restés depuis leur acquisition en souffrance sous les hangars de la base militaire de Mpoko. Décidément le général président et ses brigades de miliciens de COCORA n’aiment pas la paix. Séléka, contacté par la rédaction de CAP dit être au courant et attend la confirmation de ces informations de sources indépendantes et par la communauté internationale. Bozizé n’aime pas la paix en RCA.


Toujours d’après nos informations, plusieurs décrets ont été signés ce mercredi 30 janvier par Bozizé, dont celui relevant et remplaçant le DG de la gendarmerie et son adjoint. Un autre nomme une chargée de mission (Solange Maradas Nado) à la Réforme du Secteur de la Sécurité (RSS) en remplacement d'un autre.


Au Bataillon de Soutien et des Services, quelques nominations ont également été annoncées. Tous ceux qui ont été relevés ont été présentés comme étant "appelés à d'autres fonctions" sans que le décret les nommant soit rendu public. Tous ces décrets sont venus se rajouter à ceux - nombreux - signés le week-end dernier. Pourquoi tout cela à ce moment précis? Certains observateurs craignent désormais l'explosion de la masse salariale de l’état dans l'armée. Visiblement Bozizé est en train de miner le ministère de la défense puisqu’il sait que ce département doit revenir à un ministre désigné par Séléka. 

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Politique