Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

13 décembre 2009 7 13 /12 /décembre /2009 20:15


Bozize171108275-copie-1.jpg

François Bozizé appelle les forces de l'ordre et l'armée à décupler efforts

 

© AFP 12/12/2009 19:18:16 | AFP


Le président centrafricain François Bozizé a promis le rétablissement de la sécurité dans le sud-est du pays, en proie à des attaques de la rébellion de l'Armée de résistance du Seigneur (LRA), dans un discours prononcé jeudi et diffusé samedi par la radio nationale.

"J'ai donné des instructions aux chefs militaires", a déclaré le président dans ce discours prononcé lors d'un déplacement à Obo (sud-est). "Ils vont prendre en main leurs hommes et la sécurité va être rétablie" dans cette région du sud-est où sévit depuis plusieurs mois la rébellion ougandaise de la LRA, a promis M. Bozizé.

"Depuis toujours ce sont les militaires des pays amis, des pays voisins, des soldats étrangers, qui viennent défendre" la Centrafrique, "c'est inadmissible", a-t-il regretté, en allusion à la présence, depuis août, de l'armée ougandaise déployée dans la région avec l'accord de Bangui pour traquer les rebelles.

"Il faut que (. . . )  les responsables de la police, de la gendarmerie, et l'armée prennent leurs responsabilités", a insisté M. Bozizé.

"Nous devons faire avec les moyens du bord"

"Je sais que les moyens font défaut", a-t-il reconnu. "Notre armée est démunie. C'est à cause de la situation difficile de la trésorerie de notre pays", a expliqué le président, soulignant: "Nous devons faire avec les moyens du bord. (. . . ) S'il le faut, utilisons nos dents. "

Dirigée par Joseph Kony, la LRA, une des guérillas les plus brutales au monde, est née en 1988 dans le nord de l'Ouganda. En 2005, ses combattants se sont éloignés de leurs bases traditionnelles pour s'installer dans l'extrême nord-est de la RDC.

Depuis plusieurs mois, ils ont multiplié les attaques contre les populations dans l'est de la Centrafrique, tuant notamment deux employés centrafricains de l'ONG italienne Cooperazione internationale (Coopi) en septembre, et obligeant plus de 4. 500 personnes à fuir la zone.

 

NDLR : "Depuis toujours ce sont les militaires des pays amis, des pays voisins, des soldats étrangers, qui viennent défendre la Centrafrique", "c'est inadmissible"… ! On croît rêver ! Celui-là même qui fait cette affirmation et qui a l'air de découvrir en le déplorant cette situation n'est autre qu’un certain François Bozizé, ancien Inspecteur général des FACA, ancien chef d’état major des FACA, un des 2 généraux d'armée d’opérette (5 étoiles) que compte le pays, et surtout ex-rebelle, ex-putschiste, « ex-libérateur » en chef qui a introduit lui-même des soldats étrangers, zakhawa tchadiens en l’occurrence, en RCA. Cela prêterait à sourire si ce n’était aussi grave. Bozizé se moque des Centrafricains.  

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Politique