Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

22 novembre 2011 2 22 /11 /novembre /2011 01:48

 

 

 

FACA.jpg

 

Bangui, 22 nov. (C.A.P) - Pendant que BOZIZE se trouve en visite de deux jours à Doha au Qatar, la radio nationale a publié lundi soir un décret nommant le général Guillaume LAPO aux fonctions de Chef d’Etat-Major  des forces armées centrafricaines FACA, poste vacant depuis le décès du général de division André MAZI.


Le général Guillaume LAPO qui était précédemment Directeur Général du Trésor public avait été limogé par un décret du 8 octobre dernier ainsi que son 2è fondé de pouvoir, un certain Boniface YOMBO avec la complicité duquel, il avait vidé les caisses de l’Etat par un pompage hallucinant des maigres moyens du pays. Depuis six semaines, Centrafrique-Presse révèle les tableaux des sorties d’argent du trésor à commencer par celui du mois de janvier 2010 pendant la catastrophique gestion de Guillaume LAPO.

 

On note avec effarement que ce dernier était au cœur d’un énorme conflit d’intérêts en ceci qu’il a créé une entreprise dénommée « POLYGONE » qui raflait nombre de marchés publics de l’Etat tel celui de la clôture du ministère des finances, ce qui lui a permis de se faire verser chaque mois par le trésor plusieurs tranches à coup de 10 millions de F CFA pour sans doute un montant total de plusieurs centaines de millions.

 

En tant que DG du Trésor, le général LAPO a fait réparer les chiottes de son bureau pour un montant de 10 millions de F CFA ainsi qu’il s’est fait acheter un véhicule de fonction pour un montant déclaré de 149 millions de F CFA. Excusez du peu ! Il se faisait aussi verser assez régulièrement et de façon totalement illégale, des frais d’heures supplémentaires qu’il prétendait effectuer et qu’il appelait « frais pour travail extra légal » (TEL).

 

Sa nomination comme CEMA est scandaleuse et est la preuve s’il en est encore besoin, que BOZIZE dont Guillaume LAPO est un ami, n’en a rien à foutre de la situation du pays et apporte la preuve par cette nomination qui est évidemment une prime aux malversations et détournement des deniers publics, qu’il est lui-même le principal prédateur des caisses du trésor par Guillaume LAPO interposé et par le biais de son propre chef de cabinet particulier à la présidence, l’ineffable général de police Joël SINFEI MOIDAMSE qui se rendait plusieurs fois par semaine au trésor pour percevoir plusieurs centaines de millions de F CFA en espèces sous de fantaisistes prétextes dont celui de la « sécurité » et des « produits chimiques ».   

 

Dans un pays normal, le général Guillaume LAPO devrait être poursuivi en justice avec de bonnes raisons d’être condamné à purger quelques peines mais dans ce Centrafrique de BOZIZE aujourd’hui, cela est totalement exclu. Les auteurs des plus grosses malversations et détournements de deniers publics jouissent de leur totale liberté et continuent de narguer le public des Centrafricain en toute impunité puisqu’ils sont protégés par BOZIZE lui-même. D’aucuns se demandent même si lui aussi n’a pas profité des produits détournés par certains prédateurs.

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Nation