Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

5 janvier 2011 3 05 /01 /janvier /2011 00:14

 

 

vote d'une Africaine

 

 

Le Président François Bozizé maintient la date des élections générales du 23 janvier 2011

Bangui, 3 janv. (ACAP) Le Président de la République, François Bozizé a déclaré que le 23 janvier 2011, vous irez aux urnes, vous choisirez votre Président et vos députés. Nous sommes désormais dans la ligne droite pour ces échéances, à l’occasion du message à la nation du 31 décembre 2010, à Bangui.


« La Commission Electorale Indépendante (CEI) va alors continuer de travailler d’arrache-pied à remplir la mission noble qui est la sienne, car le succès de sa mission dépend de la réussite de ces élections dont la nation souhaite que les résultats réguliers, transparents et crédibles puissent s’imposer », a expliqué le Président François Bozizé.


Pour le Président François Bozizé, la République centrafricaine a connu des crises. Nous en avons trop souffert, nous ne devons pas nous permettre une crise électorale quelconque. C’est un appel au patriotisme à l’intérêt supérieur de la nation.

 
Selon le Président François Bozizé, « préserver la République Centrafricaine, c’est d’abord préserver notre sous -sol contre toute atteinte extérieure ».


« Si la rébellion peut être considérée comme une forme d’expression politique, elle doit se justifier et avoir des objectifs politiques clairs et précis », a relevé le Président François Bozizé.

« Au nom de quelle souffrance ! Au nom de quel peuple doit-on organiser une ou des rébellions aujourd’hui en Centrafrique, si ce n’est qu’une méchanceté dirigée contre la volonté réelle de ce même peuple », a –t-il fait remarquer.


Enfin, le Président de la République a lancé un appel à la Communauté Internationale afin qu’elle soutienne la marche inébranlable de la République Centrafricaine vers la démocratie, cadre l’idéal c’est la recherche permanente pour la paix, la cohésion sociale, l’Unité Nationale, les droits de l’homme et la bonne gouvernance.

 

Centrafrique -Elections 2011 : démarrage de la campagne électorale le 10 janvier

Ai- Rca- Mardi, 04 Janvier 2011 13:58 - "Après les étapes du recensement électoral des dépôts de candidatures et de l'établissement de la liste électorale, une nouvelle étape s'annonce, celle de la campagne électorale (CEI) », a déclaré  le rapporteur général de la Commission Electorale Indépendante (CEI)  Rigobert Vondo dans  un communiqué de presse rendu public le 03 janvier et  signé de son président Joseph Binguimalé.

Ce communiqué rappelle aux candidats et candidates aux élections présidentielles  et législatives les dispositions de l'article 2 du décret N° 10. 224 du 30 juillet 2010 portant convocation du corps électoral suivant lesquelles "la campagne électorale est ouverte   le lundi 10 janvier 2011. Elle est close le vendredi 21 janvier 2011à minuit".

"La CEI engage instamment tous les candidates et candidats à assurer un climat serein et un comportement responsable pendant la campagne électorale" a souligné ce même communiqué avant de demander aux différentes institutions nationales impliquées dans la gestion du  processus électoral en particulier le Haut Conseil de la Communication (HCC) " à assumer pleinement leurs responsabilités".

Et le document de conclure : "La Coordination nationale de la CEI encourage les populations durant cette période à rester véritablement fidèles aux deux premiers mots de la devise centrafricaine que sont l'Unité et Dignité ».

Kabongo, Ai Bangui

 

CEI RCA 2 000 000 de bulletins de vote déjà à Bangui

Radio Ndéké Luka Mardi, 04 Janvier 2011 13:33

Plus de 2 millions de bulletins de vote commandés par la Commission Electorale Indépendante (CEI),  à Doubaï sont arrivés ce mardi 4 janvier 2011, à Bangui à bord d’un vol spécial.

Ce matériel électoral dit sensible arrive un jour après les procès-verbaux stockés pour l’instant dans le magasin du centre FRET à l’aéroport Bangui M’Poko.

Selon Joseph BINGUIMALET,  président de la CEI ces bulletins sont confectionnés tant pour la présidentielle que pour les législatives. Ils seront, précise-t-il, bientôt acheminés sur l’ensemble du territoire centrafricain.

Joseph BINGUIMALET mentionne aussi que tout est fin prêt pour ce scrutin, notamment la liste électorale qui va être affichée dans un bref délai.

Le président de la CEI rassure que  la campagne démarre à la date prévue par le code électoral le 8 janvier, et le 1er tour des élections aura bel et bien lieu le 23 janvier 2011.

Par ailleurs, des cartes d’électeurs ont été remises lundi à de nombreuses femmes au quartier Bangui M’poko par une représentante du parti Kwa Na Kwa (travailliste), du chef de l’Etat François Bozizé, candidat à sa propre succession.

Arrivé sur les faits, Rufin Claude Baro, membre du bureau politique et 1er vice-président du Mouvement de Libération du Peuple Centrafricain (MLPC), raconte qu’il a été question d’un lot de cartes que détenait cette femme.

Interrogée, affirme-t-il, cette femme indique qu’elle a reçu consigne de son parti pour cet acte, alors qu’elle se faisait passer pour un bailleur à la recherche des commerçantes en quête de financement. Lequel financement conditionné par le retrait des cartes pour enregistrement en leur siège.

Rufin Claude Baro s’indigne de ce comportement qui frise la fraude et qui risque, d’après lui, de compromettre le bon déroulement du scrutin. Toutefois, conclut ce dernier, son pari est tenu au courant de l’affaire.

Une commerçante confirme qu’elle a remis sa carte à cette femme la veille avant qu’elle ne lui restitue après enregistrement au siège du KNK. Elle s’est dite étonnée de l’acte qui est la première du genre surtout à l’approche des élections.

 

Saint Sylvestre célébrée sur fond de crise à Bria

Radio Ndéké Luka Mardi, 04 Janvier 2011 13:34

La population de Bria (est du pays) a célébré le week-end dernier la Saint Sylvestre sur fond de crise financière et une morosité sans pareille. Ce constat est fait ce mardi 4 janvier 2011, par le correspondant de Radio Ndeke Luka dans cette localité.

Selon ce dernier, l’insécurité et l’inactivité du secteur diamantifère en sont les principales causes. Une situation qui s’explique par la désertion des chantiers du diamant par les artisans miniers et collecteurs. Ils fuient  l’insécurité provoquée par les rebelles de la Convention des Patriotes pour la Justice et la Paix.

Il ajoute que l’activité dans la ville est telle que tout tourne au ralenti : inquiétude des paysans, panier de la ménagère durement frappé, hausse du prix accompagnée de mévente.

Par ailleurs, dans leurs exactions ces rebelles ont tué il y a quelques jours, 4 personnes à Ayi-Gbando (une centaine de kilomètres de Bria),  dont un couple dont l’enfant a été évacué à Bria. Le correspondant déclare que parmi les nouvelles recrues figurent des femmes qui sont d’ailleurs dangereuses et impitoyables.

 

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Politique