Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

3 février 2013 7 03 /02 /février /2013 13:44

 

 

 

Bozizé en difficulté

 

 

 

Un décret portant composition du gouvernement d’union nationale a été diffusé très tôt ce matin sur les antennes de la radio nationale. Ce gouvernement dont Centrafrique-Presse a initialement publié la composition avant de la retirer, s’avère n’être pas le gouvernement d’union nationale tel que voulu par le Premier Ministre Nicolas Tiangaye qui en principe devrait revoir Bozizé ce matin pour finaliser les choses de façon définitive. Malheureusement, Bozizé n’en a fait qu’à sa tête en faisant diffuser prématurément sa liste à lui dans laquelle plusieurs portefeuilles n’ont pas fait l’objet d’entente préalable avec Nicolas Tiangaye. Bozizé s’arroge par exemple le droit de nommer un ministre délégué au Budget alors que c’est le PM qui est ministre des finances et qui doit désigner son ministre délégué.

 

Du coup, Séléka menace de se retirer.  Joseph Bendounga aussi menace de démissionner si la liste de Bozizé est maintenue. Le Premier Ministre Tiangaye qui désapprouve évidemment cette liste Bozizé  s'est immédiatement rendu chez le "Représentant spécial » du Médiateur, le général congolais Léonard Essongo arrivé à Bangui vendredi soir dernier. On le voit, Bozizé est malhonnête et mauvais joueur jusqu’au bout. Contraint d’officialiser le choix d’un Premier Ministre qu’on lui a imposé et il fait tout  pour que les accords de Libreville échouent. Il ne veut que la guerre comme solution à la crise centrafricaine. C’est clair que c’est lorsque des élections présidentielles transparentes et crédibles éliront un vrai président de la République dans ce pays que celui-ci pourra désigner un vrai premier ministre qui pourra former un vrai gouvernement digne de ce nom.

 

Le gouvernement d’union nationale objet d’arrangements politiciens d’état-major interminables autour d’obscures entités comme on est en train de vivre ne peut qu’entraîner de grandes frustrations voire déception en tout genre. Comment comprendre que des voleurs et autres escrocs quasiment analphabètes et illettrés puissent être proposés au gouvernement de la République simplement pour le plaisir de constituer un gouvernement d’union nationale ! Affaire à suivre...!

 

La Rédaction 

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Politique