Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

17 janvier 2013 4 17 /01 /janvier /2013 17:32

 

 

 

Nicolas Tiangaye PM

 

 

Radio Ndéké Luka Jeudi, 17 Janvier 2013 13:54


Le président de la République François Bozizé vient de confirmer ce 17 janvier 2013 maitre Nicolas Tiangaye au poste du Premier ministre. Un poste confié à l’Opposition démocratique, conformément à l’accord de Libreville sur la sortie de crise en Centrafrique. Le décret a été rendu public sur les ondes de la Radio nationale. Il a remplacé le professeur Faustin Archange Touadera qui a passé 5 ans à la primature.

 

La nomination de Tiangaye a été faite au cours d’une rencontre entre le Chef de l’Etat et les forces vivent de la Nation. Une rencontre tenue en présence des autorités nationales et internationales au palais de la Renaissance.

 

Au cours de cette rencontre, des voix se sont élevées pour dénoncer la candidature de Nicolas Tiangaye. Une candidature pourtant acceptée par la coalition des rebelles de la Séléka et l’Opposition démocratique. Toutefois, François Bozizé a tranché.

 

Selon le Chef de l’Etat, « Nicolas Tiangaye a, non seulement fait l’unanimité, mais il est aussi fils de ce pays. Rien ne sert de tergiverser sur sa candidature. C’est pour le service du pays.  Il ne faut surtout pas perdre de vue que vous aussi, vous devez commencer par prendre vos responsabilités, par exemple le respect de la Constitution ».

 

Dans la matinée, certains détenus de la crise militaro-politique centrafricaine,  issus de l’ethnie « Goula » ont été libérés. Ils ont été soupçonnés d’être de connivence avec la coalition Séléka.

 

Interrogé par Radio Ndeke Luka, Sidik Younouss, ex-député de Birao I (nord), détenu depuis le 31 décembre 2012 à l’Office Central de Répression du Banditisme à Bangui, a affirmé « être victime d’une arrestation arbitraire ». A ce jour, certaines familles n’ont pas encore les nouvelles des leurs.

 

Mais qui est Nicolas Tiangaye ? Du point de vue de sa formation, maitre Nicolas Tiangaye est juriste de formation et avocat de profession. C’est en sa qualité de professionnel du droit qu’il était désigné parmi les principaux rédacteurs de la constitution actuelle de la République Centrafricaine.

 

Le nouveau Premier ministre centrafricain a acquis sa célébrité dans son acharnement au travail, notamment en défendant l'ex-empereur Bokassa 1er en 1986-1987, en plaidant au Tribunal pénal international pour le Rwanda mais aussi,  en se défendant lui-même en 1991 lors du procès intenté contre lui par le régime du feu président André Kolingba.

 

Pour ce qui concerne la vie associative, Nicolas Tiangaye  fut président de la ligue centrafricaine des droits de l’homme, pendant plusieurs années.

 

Sur le plan politique, Nicolas Tiangaye  a été président du Conseil national de transition (CNT),  mis en place au lendemain du coup de force du Président François Bozizé le 15 mars 2003.

 

Jusqu’à la date de sa nomination, Nicolas Tiangaye  est le président fondateur de son parti la Convention Républicaine pour le Progrès Social CRPS. Il est également porte-parole du Front pour l’Annulation et la Reprise des Elections FARE 2011.


Et puis, c’est Nicolas Tiangaye qui a conduit la délégation de l’opposition politique, aux travaux des pourparlers de Paix de Libreville au Gabon.

 

 

 

NDLR : Il y a donc bel et bien des "prisonniers politiques" dans ce pays contrairement aux allégations mensongères de Bozizé selon lesquelles il y en aurait pas. Il reste maintenant à libérer ceux de "Guantanamo" de Bossembélé, la prison spéciale et personnelle de Bozizé. 

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Annonces et divers