Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

31 décembre 2011 6 31 /12 /décembre /2011 17:17

 

 

 

francois-bozize-photo-non-datee

 

 

président pasteur Bozizé

 

Bozizé aurait avoué à sa secte du Bénin être vraiment malade


Bangui 31 (C.A.P) - A Cotonou où il s’était rendu à la fin de la semaine dernière pour le rituel annuel habituel de   sa secte du christianisme céleste, Bozizé aurait avoué et annoncé à sa secte qu’il était  sérieusement  malade et qu’il demandait qu’on puisse beaucoup prier pour lui. C’est la preuve du mépris et du manque de considération  avec lesquels il tient le peuple centrafricain à qui il n’a jamais osé jusqu’ici avouer et annoncer sa maladie. De quelle maladie souffre-t-il ? Quel mal y- a -t-il à reconnaître qu’on souffre de telle ou telle maladie ? Pourquoi Bozizé préfère -t-il cacher la sienne de maladie à ses compatriotes  et en parler  plutôt à Cotonou au sein de sa secte ?


Ces derniers temps, plusieurs chefs d’Etat ont courageusement et publiquement annoncé avoir été atteints de cancer. Hugo Chavez du Venezuela, Lula da Silva du Brésil, Cristina Kirchner d’Argentine qui va être opérée le 4 janvier prochain.


 

Autre nouvelle brève de la bozizie


Bangui 31 (C.A.P) - Le bateau ivre de la bozizie prend l'eau de partout. Selon nos informations, l'ex directeur de cabinet du vrai faux pasteur et ex-Président de la CEI a plié bagages et rejoint la France avec toute sa famille. Le directeur du système d'information du ministère des finances qui s'occupe de la cellule informatique de ce ministère a prétexté d’une formation pour gagner lui aussi la France. Les publications sur les détournements au trésor ont aussi fait une victime dont le responsable de la GESCO à qui le gouvernement a refusé la reconduction de son contrat financé par la Banque Mondiale. Les gbayas boys qui suivent son dossier au ministère du plan ont gelé son dossier auprès de la Banque mondiale.

 

S'agissant de la mise aux arrêts du lieutenant colonel Maurice GOLEYEN pour détournement de plus de 100 millions de F CFA au service d'intendance des Faca, la question se pose si la procédure engagée contre lui ira jusqu'au bout car ce monsieur qui fut l'homme de main et caissier de Guillaume LAPO lorsque celui-ci fut aussi DG de l'Intendance des Faca, est également un  complice et homme de main de Jean Francis BOZIZE ci-devant ministre délégué à la défense de son père. Maurice GOLEYEN est aussi et surtout un diacre ou pasteur de l'église Béthanie et propriétaire du groupe scolaire Béthanie dont les enseignants souffrent en général très régulièrement de plusieurs mois d'arriérés de salaire. 


Les détournements dont ce monsieur s'est rendu coupable sont passibles en principe de la cour criminelle car il s'agit bel et bien de crime économique et non  pas du Tribunal Militaire Permanent. On retrouve aussi toujours le général Guillaume LAPO dans toutes ces sales affaires de vol d'argent de l'Etat. Or si Guillaume LAPO est concerné, c'est que BOZIZE lui-même ne doit pas être très loin car ce sont les deux facettes d'une même médaille.

 

 

 

Mme Monique Bozizé distribue des liasses de billets de 500 f CFA au centre-ville de Bangui


Bangui 31 déc (C.A.P) - Alors qu’il est fait obligation aux Centrafricains de jeûner et de prier, pendant que tout l'Etat et les membres du gouvernement sont dans les chapelles, il vient de se produire un phénomène insolite voire insolent. C’est la Visite de la 1ère dame de Centrafrique Monique BOZIZE au "Grand Café", une des plus célèbres pâtisseries de la place, pour faire quoi, pendant que des paisibles clients étaient en train de jeûner à leur manière !


Trois quart d’heure sur les lieux et après une immobilisation intempestive et musclée de la circulation routière sur les quatre artères d'accès à ce domaine mythique de Bangui, elle quitte les lieux non sans procéder au jeu de prédilection  de son président de mari consistant à jeter à travers la fenêtre de sa voiture, des liasses de billets de 500 F CFA, déversées sur la voie  à l’endroit des indigents ramasseurs et autres badauds. Après l’incendie qui a dernièrement ravagé sa villa, Monique BOZIZE n’est pas aussi désargentée que cela.


C’est donc le pouvoir lui-même organise les scènes de désobéissance civique sachant que des militaires depuis hier font le tour des "Nganda" pour mater les petits vendeurs de bière et de brochettes.


Alors, quelle vraie signification donnerait-on à cet arrêté du ministre de l’Administration du territoire qui oblige les Centrafricains à jeûner et à prier sur toute l’étendue du territoire national ? Ah folklore quand tu nous tiens!...

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Annonces et divers