Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

7 juillet 2011 4 07 /07 /juillet /2011 14:27

 

 

 

Mi-24_Helicopter.jpg

 

Bangui, 7 juil (C.A.P) - Comme l’avait annoncé dans une de nos récentes parutions, François Bozizé vient de prendre livraison de deux hélicoptères ukrainiens MI-24. Selon des informations recoupées d’une source ayant requis l’anonymat, huit conteneurs d’armes de guerre en provenance de divers pays fournisseurs dont l’Ukraine, la Chine notamment, sont arrivés à Bangui il y a une quinzaine de jours et contenaient entre autres ces hélicoptères en pièces détachées.

Ces livraisons sont à relier au long séjour (d’avril à mai dernier) en France de Jean Francis Bozizé, ministre centrafricain délégué à la défense qui n’est autre que le fils de son présidentiel de père. Celui-ci avait effectué des allées et venues entre la France et l’Ukraine sans doute pour les formalités destinées à l’acquisition de ces fameux MI-24. Centrafrique-Presse s’était également fait l’écho d’informations crédibles faisant état de certaines difficultés  rencontrées en France  pour la transaction de la somme de deux millions d’euros que Francis Bozizé devait  virer au fournisseur ukrainien.

L’acquisition de ces MI-24 qui sont des hélicoptères de combat, si elle est confirmée, devrait modifier quelque peu la donne sur le terrain et peut laisser présager d’affrontements certains entre l’armée de Bozizé et certaines rébellions qui écument l’arrière-pays de Centrafrique dont celle de la LRA du criminel Joseph Kony.

Il faut noter que ces nombreux achats d’armes de guerre qu’effectue Bozizé se font évidemment au détriment de certaines dépenses de souveraineté de l’Etat centrafricain dont le paiement des salaires à la vingtaine de milliers de fonctionnaires ainsi que des pensions aux retraités et bourses des étudiants. En 2006 déjà, Bozizé avait acheté aux USA l’épave d’un Hercules C 130 à plus de 3 milliards de F CFA. On ne voit pas très bien l’utilité de cette acquisition mais l’entretien, la maintenance de l’appareil qui ne vole pas vraiment, ainsi que la prise en charge de l’équipage tchadien,  continuent de coûter les yeux de la tête et de ruiner le trésor centrafricain.

 

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Nation