Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

7 avril 2010 3 07 /04 /avril /2010 00:19

 

 

Joseph-Kony.jpg

 

 

 

 

REBELLES OUGANDAIS LRA : NOUVELLES VICTIMES OU NOUVELLES STRATÉGIES ?

Source: Missionary International Service News Agency (MISNA)

Date: 06 Avr 2010


La mort de cinq personnes attachées sur la route entre Bangassou et Rafai, dans le Sud-est du Centrafrique, imputée aux rebelles ougandais de la Lra (Armée de résistance du seigneur), a été annoncée par un policier. Pendant la dernière semaine de mars, cette même région a été le théâtre de trois autres attaques au moins soldées par la mort de 26 personnes et également attribuées à la Lra.

De l'autre côté de la frontière, dans le Nord du Congo-Kinshasa, la MISNA a recueilli le témoignage d'une jeune fille enlevée par la Lra, avant de parvenir à s'échapper et de gagner le village de Nakale, à 12 kilomètres de Duru. Les déclarations de la jeune femme – qui a subi des violences physiques – indiquent que les rebelles présents dans la zone pourraient être bien plus nombreux que prévu : "Plusieurs centaines de combattants divisés en trois campements à un kilomètre de distance l'un de l'autre, dont un abrite un chef important avec une jambe imputée et est toujours surveillé par des gardes", raconte l'ancienne otage, sans connaître le nom de l'homme en question.

Le récit de la jeune femme pourrait accréditer l'hypothèse, fournie à la presse par un porte-parole militaire ougandais, que le chef historique de la Lra, Joseph Kony, aurait franchi la frontière du Centrafrique et serait passé au Congo avec ses lieutenants, afin de réorganiser ses hommes et de se procurer de nouvelles armes. Un présumé rebelle repenti dit Okello Mission, interviewé par la presse à Kampala (Ouganda), a quant à lui affirmé avoir fait partie d'un groupe de la Lra qui aurait rencontré dans la région soudanaise du Darfour en octobre dernier une délégation de l'armée soudanaise pour "reprendre le partenariat".

Le gouvernement soudanais a immédiatement démenti les propos de Mission, dénonçant une campagne de désinformation et de propagande contre le Soudan. Au bout de 20 ans de guerre dans les régions acholies du Nord de l'Ouganda, la rébellion de Joseph Kony sévit contre les civils dans le Nord du Congo – qui enregistre le plus grand nombre de victimes : plus de 1500 selon la plupart des bilans – ainsi qu'au Centrafrique et au Soudan.

 

 

 

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Nation