Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

3 octobre 2011 1 03 /10 /octobre /2011 00:14

 

 

ippy

 

Radio Ndéké Luka Dimanche, 02 Octobre 2011 13:11

Les habitants du village de village Bohong, situé à 70 Km de Bocaranga dans l’Ouham-Pendé (Nord-ouest) demandent aux autorités administratives d’ériger ce village qui compte plus de trente mille habitants en Sous-préfecture. Une réunion sur question a été tenue le weekend dernier dans ce village entre les autorités administratives de l’Ouham Péndé et les populations et notables de Bohong.

Il est ressorti de cette réunion que le village de Bohong ne peut pas pour l’instant, recevoir le statut de Sous-préfecture. Les raisons évoquées sont que, depuis sa création, il n’a jamais bénéficié de statut ni de commune ni de Poste de Contrôle Administratif (PCA).

Malgré ceci, les villageois ont soutenu leur demande par le fait qu’elle était dirigée par un seul chef de village. Aujourd’hui, il en compte 27. Sa population est estimée à 30.000 habitants, résultats du recensement général de la population et de l’habitation de 2003.

Dans le village de Bohong, on y trouve des structures telles que la gendarmerie, 3 écoles dont deux privées, un collège d’enseignement général jeune de 4 ans. A cela s’ajoute un hôpital privé de la communauté religieuse luthérienne, un marché hebdomadaire chaque vendredi et, entre autres une association de 50 conducteurs de taxi-motos.

Seulement, les autorités de l’Ouham Péndé invitent les habitants de Bohong à déployer encore beaucoup d’efforts, car ces structures ne répondent pas encore aux normes exigées par l’administration centrafricaine. Il faut ajouter que la majorité des habitants de ce village sont encore analphabètes selon les résultats du recensement de 2003.

 

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Nation