Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

4 février 2010 4 04 /02 /février /2010 19:44


Boni-Yahi-thomas.jpg

APA-Cotonou 04-02-2010 (Bénin) Plusieurs hommes politiques du Bénin, notamment des députés et mêmes des anciens ministres, suscitent déjà la candidature de l’actuel président de la Banque Ouest Africaine de développement (BOAD), M Abdoulaye Bio Tchané, à la présidence, à moins de 13 mois des élections de mars 2011.

« Ministre du gouvernement de la République, directeur/Afrique à Washington du Fonds monétaire International (FMI), puis Président de la Banque Ouest-Africaine de Développement (BOAD), vous avez acquis un bel éventail d’expériences nationales, internationales et régionales, qui serviront à l’épanouissement du Bénin », a déclaré, l’ancien ministre Roger Gbégnonvi.

L’ancien ministre de l’Alphabétisation de l’actuel chef de l’Etat, Yayi Boni, a estimé, dans une déclaration publiée ce jeudi à Cotonou, que le président de la BOAD, est doté des capacités intellectuelles et humaines pouvant lui permettre de diriger le Bénin au cours du prochain quinquennat.

« Abdoulaye Bio Tchané est un homme d’ouverture, capable d’imaginer pour le Bénin une politique de grandeur, et cela me rassure », a-t-il estimé.

L’ancien ministre Roger Gbègnonvi pense qu’Abdoulaye Bio Tchané aura en face de lui, trois tâches fondamentale dès qu’il accèdera au pouvoir en avril 2011.

« Dès que vous accéderez au pouvoir en avril 2011, vous aurez à faire face à la triple tâche de restauration de l’unité nationale, de rétablissement de la justice et de l’éradication de l’analphabétisme », a-t-il indiqué.

En dehors de cette déclaration du l’ancien ministre Roger Gbègnonvi, plusieurs élus du peuples, notamment des députés et des conseillers communaux, multiplient depuis ces derniers mois, des déclarations, des concertations et organisent même des marches de soutien pour susciter la candidature de l’actuel président de la BOAD à la magistrature suprême du pays.

Outre ces déclarations, des calendriers de poche, des porte-clés, frappés de l’effigie du président de la BOAD se distribuent actuellement dans le pays.

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans AFRIQUE