Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

16 octobre 2009 5 16 /10 /octobre /2009 21:19




 
Bangui commet un acte indigne et cruel contre le leader du FPR, Baba Laddé, extradé vers Ndjaména


Vendredi 16 octobre 2009

Selon une source indépendante en provenance de Bangui (RCA), le Général Baba Laddé, serait expulsé vers le Tchad, après son arrestation par les autorités centrafricaines.

Nous sommes profondément consternés par cet acte inhumain, cruel et indigne d'un Etat  qui se réclame de Droit à l'instar du  Gouvernement centrafricain, qui, après avoir arrêté le leader du FPR, a fini par l'extrader vers le Tchad où il es considéré comme  opposant politique au régime de Ndjaména.

Nous sommes fortement  préoccupés par  cette nouvelle alarmante qui met en péril la vie,  l'intégrité physique et morale du leader du Front Populaire pour le Redressement (FPR-Forces positives), une fois, qu'il soit  remis dans les mains des autorités tchadiennes.

Désormais, il nous revient  le droit légitime d'entreprendre la saisine de  toute voie judiciaire contre  le Gouvernement de Bangui, pour conspiration, acte de kidnapping et de séquestration d'opposant tchadien puis d'expulsion vers son pays d'origine où sa vie est en  danger.

Notre blog se verra dans l'obligation de saisir toute institution sous-régionale et internationale judiciaire afin d'interpeller officiellement  le Gouvernement centrafricain et tchadien devant leurs responsabilités collectives pour ce qui arrivera à l'opposant et leader du FPR,
Baba Laddé.

Makaila Nguebla

 

NDLR : Nos inquiétudes semblent se confirmer s'agissant du pays de destination où Baba Laddè allait être expulsé. Selon en effet des informations parvenues à notre rédaction d’une source souhaitant garder l’anonymat, Baba Laddè, de son vrai nom Mahamat Abdoul Kadre, aurait été discrètement acheminé - sous la responsabilité de Francis Bozizé ministre délégué chargé de la défense qui avait d’ailleurs convoqué Baba Laddè à son cabinet au camp Beal - à Bozoum chef lieu de la préfecture de l’Ouham-Pendé où existe un consulat du Tchad puis remis aux autorités tchadiennes qui devaient le conduire jusqu’à Ndjaména. Quel marché Bangui et N’djaména ont-ils secrètement conclu sur le dos de ce monsieur ?

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans AFRIQUE