Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

21 janvier 2012 6 21 /01 /janvier /2012 18:18

 

 

baba laddé gl

 

Radio Ndéké Luka Samedi, 21 Janvier 2012 14:35

Le gouvernement centrafricain s’engage désormais à chasser la rébellion du tchadien Baba Ladé qui sévit dans le nord. Un détachement des Forces Armées Centrafricaines (FACA) quadrille depuis hier, 20 janvier 2012, la ville de Kaga Bandoro (nord) principal bastion de ce mouvement rebelle. Le détachement a été appuyé dans ses opérations  par les éléments de la Mission de Conseil de Paix et de Sécurité d’Afrique Centrale (MICOPAX).

Objectif, répondre à toutes éventualités liées à la menace de ces rebelles sur la population civile en proie à l’insécurité dans cette région.

Selon des sources de Radio Ndeke Luka, « les forces régulières ont bloqué les 5 principaux axes de la localité, imposant ainsi une ceinture de sécurité de 5 kilomètres ».

Les sources ont annoncé en outre que « cette mesure de sécurité a dissuadé les rebelles : Aucun coup de feu n’a été entendu dans la nuit de vendredi à samedi. Une première dans la ville de Kaga Bandoro, théâtre des exactions orchestrées par ces rebelles ».

Une autre mesure concerne « la restriction de circulation des taxis motos. D’ailleurs, cinq (5) conducteurs des taxis motos suspectés proches des rebelles ont été arrêtés par la gendarmerie », précisent les mêmes sources.

Toutefois, la population continue ce samedi de « vaquer librement à ses occupations quotidiennes, même si certains habitants redoutent d’éventuels affrontements entre les FACA et les rebelles », ont indiqué ces sources.

Ce dispositif de sécurité à Kaga Bandoro intervient plus d’une semaine après une offensive des FACA contre des hommes armés à Sibut (nord). L’attaque a fait quatre (4) assaillants tués et plusieurs autres blessés.

Baba Ladé et ses hommes ont même élargi leur champ d’action au centre-est notamment à Bambari et ses environs. Dans leurs exactions, ces rebelles non seulement tuent, pillent les biens habitants, mais rançonnent souvent à prix fort les éleveurs.

En 2011, les gouvernements du Tchad et de Centrafrique avaient entamé des négociations pour faciliter le retour de Baba Ladé au Tchad.  Ces négociations avaient accouché d’une souris.

La rébellion Baba Ladé est la 2èmerébellion étrangère qui règne en maitre sur le territoire centrafricain après la LRA (Armée de Résistance du Seigneur) de Joseph Koni, opérationnelle dans l’extrême-est du pays, en phase d’être traquée par les Forces Armées Centrafricaines (FACA) appuyées par les soldats américains.

 

NDLR : Baba Laddé a dû déjà probablement quitter la zone de Kaga-Bandoro pour se mettre à l’abri quelque part devant les multiples informations annonçant un assaut conjoint FACA-FAT.  C’est sans doute pour faciliter sa mobilité qu’il a expédié son épouse vers Bangui lorsqu’elle a été arrêtée mercredi dernier à Sibut. Les Faca ne doivent donc pas profiter de cette mission pour importuner pour rien les innocents habitants de Kaga-Bandoro.  

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Dossiers