Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

18 janvier 2012 3 18 /01 /janvier /2012 03:48

 

 

 

baba laddé gl

 

 

Source : blog de Makaila Nguebla

L'armée tchadienne se prépare à attaquer le FPR

Le Front Populaire pour le Redressement (FPR) a toujours dit qu'il était prêt pour  des négociations avec les autorités tchadiennes à  condition que celles- ci se déroulent  à l'extérieur des frontières nationales, ce que le  gouvernement tchadien  rejette catégoriquement.

A cet effet, le FPR  attire une fois de plus l’attention de  la Communauté Internationale de la  menace sérieuse qui pèse sur le processus de paix dans la sous-région.

A l’heure où nous diffusons ce communiqué de presse,  l'armée tchadienne se prépare activement  à attaquer notre  mouvement.  Quatre (4) hélicoptères  du régime Deby  ont été pré-positionnés  à Sido-Centrafrique ; ils ont été repeints  en blanc faisant croire à l’opinion générale qu’il s’agit  des hélicoptères appartenant à l’ONU, ce qui est évidemment une usurpation très grave.

 En outre,  déjà vingt (20) Toyota de l'armée Tchadienne lourdement équipées, ont été repérées à Sido-Tchad.

Face à l’évolution de la situation militaire en cours  à la frontière Tchad /RCA, le FPR tient pour  responsable Idriss Deby Itno de  toutes pertes militaires ou civiles, tchadiennes,  centrafricaines  et autres.

Par ailleurs,  le Front Populaire pour le Redressement (FPR) tient à rassurer  l’opinion nationale et internationale  que le mouvement est composé de toutes les couches ethniques et sociales tchadiennes (Arabes , Goranes, Peuls,  Ouaddaiens, Saras,  Kanembou, Hadjarais,   etc. ).

Pour ce fait,  le FPR rejette  l’amalgame savamment entretenu  par le régime Deby et ses alliés sur le caractère tribal de notre  mouvement dans le but d’empêcher  l’unité de toutes les forces tchadiennes en lutte contre la dictature en place au Tchad depuis  plus de deux  décennies.

Enfin, le FPR lance un appel pressant  à la mobilisation générale pour en finir définitivement avec le régime impopulaire, corrompu, anti-démocratique,  criminel du Mouvement Patriotique du Salut (MPS).

Vive le Front Populaire pour le Redressement (FPR)

Que triomphe la démocratie au Tchad !


Pour le FPR, le Porte-Parole

Fait à Kaga Bandoro le 16 janvier 2012

 

 

LES FORCES VIVES TCHADIENNES EN EXIL APPORTENT UN SOUTIEN INDEFECTIBLE AU FPR DU GENERAL BABA LADDE


La Coordination internationale des Forces Vives d’Opposition Tchadienne en exil, suit avec une attention toute particulière les informations en provenance du Tchad et qui font état des préparatifs de l’armée clanique d’Idriss Deby Itno qui s’apprêteraient à lancer une offensive imminente contre les positions tenues par les troupes du Front Populaire pour le Redressement (FPR) dirigé par le Général Baba Laddé.

En effet, selon nos informations, six ( 6 )  hélicoptères de combats et plusieurs colonnes de véhicules militaires auraient été aperçus dans la région de Sarh en partance vers la frontière Tchado-Centrafricaine.

Face à cette situation extrêmement explosive, nous (forces vives de la nation tchadienne en exil) lançons un appel solennel aux différentes sensibilités socio-politiques internes, aux mouvements politico-militaires, aux troupes  du Mouvement pour la Justice et l’Egalité ( MJE) du feu Dr Khalil Ibrahim, assassiné avec la complicité du régime Deby au profit de celui de Khartoum, à se mobiliser à tous les niveaux en faveur des vaillants combattants du FPR qui se trouvent sur le terrain militaire pour accomplir leur noble mission qui se résume  à la défense de  l’ensemble du peuple tchadien sans distinction.


Pour ce fait, nous :


-    Demandons à la France de rompre le silence afin d’interpeller le Gouvernement tchadien sur  les conséquences incalculables qui découleront d’éventuels affrontements militaires avec les forces du Général Baba Laddé dans une  sous-région fragilisée par l’instabilité politique ;


-    Appelons  l’ONU, l’UE et l’UA à prendre leurs responsabilités respectives pour peser de tout de leur poids afin de contraindre les autorités tchadiennes et centrafricaines à ouvrir sans délai des perspectives de négociations avec leurs mouvements d’opposition armée de par et d’autre des frontières communes ;

-    Et enfin,  exhortons le peuple tchadien à se soulever contre le régime clanique, militariste, dictatoriale et pseudo-démocratique d’Idriss Deby qui règne au Tchad contre la volonté de la majorité écrasante  des populations dépitées.

                                                                                 Fait le 17 janvier 2012

Pôle Afrique des Forces Vives Tchadiennes en exil

vivesforces@yahoo.fr

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Dossiers