Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

2 septembre 2012 7 02 /09 /septembre /2012 22:56

 

 

 

 

Baba-Ladde1

 

 

 

Bangui, 2 sept (C.A.P) - Selon des informations d'une source militaire proche de l'état-major des Faca, le chef rebelle tchadien Baba Laddé aurait été arrêté à Ippy et serait en train d’être conduit à Bangui par la FOMUC. Il y a quelques jours, une des femmes avait réussi à se sauver de la prison pour femmes de Bimbo à Bangui.

 

D'après des informations véhiculées depuis 48 h par des blogs de l'opposition tchadienne, Baba Laddé était attendu à Bangui samedi dernier, pour des négociations au BINUCA avec le médiateur centrafricain Paulin Pomodimo.

 

 

 

 

 

Baba Ladé confirme sa présence à Ippy



Radio Ndéké Luka Dimanche, 02 Septembre 2012 13:39


Le général rebelle tchadien Baba Ladé vient de confirmer sa présence dans la région de Ippy (préfecture de la Ouaka à l’Est du pays). Ce dernier compte ouvrir une négociation avec les autorités centrafricaines pour le désarmement de ses éléments et vivre désormais en symbiose avec la population centrafricaine.


L’information a été confirmée ce 2 septembre 2012 par des sources dignes de foi dans cette localité à Radio Ndeke Luka. Selon le correspondant de cette radio à Bambari qui a relaté les faits, « Baba Ladé a expédié une lettre aux autorités de Ippy à cet effet. Une lettre écrite depuis son campement situé à 40 kilomètres des localités de Goulou et Modonguéré vers la Ouaka via Bakala (est) ».


Dans sa lettre, a poursuivi le correspondant, « Baba Ladé a même clairement mentionné le numéro de son téléphone Thuraya. Il souhaite d’ailleurs occuper un site des missionnaires situé à 30 kilomètres sur l’axe Bambari Ippy, une fois que les négociations aboutissent ».


« Le général rebelle a aussi, dans sa lettre, affirmé qu’il a trop souffert en brousse. Et, l’heure est venue pour faire la paix avec la population centrafricaine ainsi que ses autorités », a souligné le correspondant.


Selon le député suppléant de Ippy, « le ministre de la Défense centrafricaine et les autorités de la Ouaka sont attendus ce dimanche à Ippy pour un entretien avec ce rebelle qui veut désormais se rendre. Une manière de donner une réponse aux multiples souffrances des centrafricains affectés par les exactions de Baba Ladé ».


« Toutefois, les usagers de l’axe Ippy vers le campement du rebelle tchadien sont inquiets pour leur sécurité par rapport à la présence de ce rebelle et ses éléments », a-t-il conclu.


A titre de rappel, Baba Ladé a annoncé sur sa page Facebook son retour en République Centrafricaine il y a quelques jours. Il a de ce fait déclaré qu’il est revenu pour combattre un certain Ahidjo, un de ses lieutenants dissidents qui sévit à Boali (95 kilomètres de Bangui). Baba Ladé a également envisagé de discuter avec les autorités de Bangui et de N’djamena.


Baba Ladé a été délogé de ses bases de Ouandago et Gondava (nord) en mars dernier. Une traque menée conjointement par les Forces Armées Centrafricaines et Tchadienne. D’après plusieurs sources non confirmées, le général rebelle se serait réfugié au Soudan avant de réapparaitre une fois de plus en RCA.

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Dossiers