Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

25 juin 2012 1 25 /06 /juin /2012 02:53

 

 

 

Areva

 

Bangui 24 juin (C.A.P) - Les installations du groupe français AREVA leader mondial du nucléaire à Bakouma dans le Sud-Est centrafricain auraient fait l'objet d'une attaque par des inconnus lourdement armés cet après-midi du dimanche 24 juin 2012, attaque que certaines sources avaient attribuée dans un premier temps aux bandits criminels de la LRA en raison de leurs fréquentes incursions dans la zone. C'est bien après qu’on s’est rendu à l'évidence que l'opération a été le fait d'une équipe bien équipée et bien entrainée, rompue aux techniques de combat de guérilla.

A en croire nos sources, des hommes lourdement armés auraient effectivement fait irruption dans la base minière après avoir mis en déroute les éléments FACA chargés de la sécurité de la base et détruit tous leurs matériels roulant condamnant ces derniers à prendre la clé des champs à travers la brousse. Aucun bilan n'est encore disponible, mais le sort du Directeur Général du groupe français qui se trouvait en visite sur le site ce week-end, semble préoccupant au regard de la défaillance des FACA.

Aucune revendication de cette attaque surprise n'a encore été enregistrée, mais certaines sources nous ont révélé la présence des hommes du rebelle tchadien Baba Ladé dans la région ces derniers jours. Est-ce la raison pour laquelle un hélicoptère aurait décollé de N’djaména pour se rendre probablement sur le théâtre des opérations toujours selon nos sources ?

Le contingent français BOALI qui stationne en RCA quant à lui, semble être en branle devant cette attaque qui semble être dirigée contre les intérêts français dans ce pays qui est déjà classé parmi les plus dangereux au monde. Le gouvernement centrafricain est quant à lui totalement muet sur cette affaire qui affecte pourtant son image, impuissant qu'il est de faire face à n'importe quelle agression. Le DG d'AREVA est un officier supérieur de l'armée française; gageons que le gouvernement français s'impliquera directement dans cette affaire qui concerne directement ses relations avec la RCA.

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Dossiers