Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

26 mai 2012 6 26 /05 /mai /2012 03:51

 

 

 

 

Kokate.jpg

Paris 26 mai ( C.A.P) – Alors même qu’on craignait qu’il ne fasse l’objet d’une situation analogue à celle subie par Charles Massi, c’est-à-dire qu’il ne soit livré purement et simplement livré à Bozizé et son sécurocrate Claude Richard Gouandja, lequel s’était même déjà rendu à Brazzaville à cet effet, le capitaine rebelle Joachim Kokaté vient heureusement de regagner chez lui en France. Il aura donc échappé au dépeçage, sport favori de Bozizé avec ses opposants.

Bozizé et son ministre de la sécurité avaient en effet tout fait pour obtenir des autorités congolaises son extradition vers Bangui. Pas moins de dix soldats des Faca avaient même déjà été dépêchés à Brazzaville afin d’assurer le bon déroulement de l’opération de son transfert.

 Le capitaine Kokaté, bête noire de Bozizé, avait été arrêté quelques jours plus tôt par les services congolais pour être détenu à Direction Générale de la Surveillance du Territoire (DGST). Il lui est reproché de vouloir « nuire aux bonnes relations diplomatiques entre la RCA et le Congo ».

Après un bref séjour privé à Brazzaville et alors qu’il était déjà à bord du vol Brazzaville - Paris du mercredi de la semaine dernière, le capitaine Kokaté a eu la désagréable surprise d’être débarqué pour de prétendues « vérifications de routine ». Il sera conduit dans les geôles de la DGST congolaise pour y être longuement auditionné par le colonel Bayo, directeur du service intérieur du territoire à la DGST sur ses relations avec le président François Bozizé et Claude Richard Gouandja.  

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Politique