Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

1 novembre 2009 7 01 /11 /novembre /2009 18:23



 

 

Source : Koaci.com  dimanche 1er novembre 2009

L’ancien président de la République Centrafricaine (RCA), est revenu dans son pays vendredi soir. Après plus de 5 ans d’exil. Il revient dans l’espoir de reconquérir le pouvoir qu’il a perdu en 2003 suite à un coup d’état de l’actuel président, le général Bozizé.

C’est un retour qui ne fait pas forcément plaisir. Non seulement, ce retour est de nature à agacer le président Bozizé qui est le tombeur de Patassé et dont le retour pourrait réveiller les vieux démons, mais aussi, c’est un come back qui devrait irriter l’ancien premier ministre Martin Ziguélé. Ce dernier ayant été investi par le congrès du Mouvement de libération du peuple centrafricain (MLPC, parti de Patassé) comme candidat pour le scrutin présidentiel de 2010. Un choix bien sûr contesté par l’ancien président qui avait, après cette investiture, annoncé qu’il convoquerait un congrès extraordinaire de ce parti dès son retour à Bangui, la capitale de la RCA.

Les mécontents devront s’y faire car il est enfin à Bangui. L’avion ramenant l’ancien chef de l’Etat, qui regagne ainsi son pays après 6 années d’exil à Lomé au Togo, s’est posé à 19h 20 sur la piste de l’aéroport de Bangui M’poko "quadrillé pour l’occasion par un imposant dispositif de sécurité, qui a tenu à bonne distance les partisans d’Ange Félix Patassé ainsi que les curieux et les journalistes venus assister à l’évènement" selon l’agence centrafricaine de presse.

"Encadrée par des véhicules de la Force de maintien de la paix de la CEEAC (MICOPAX) et de la gendarmerie centrafricaine, une camionnette bleue nuit de marque japonaise a conduit l’ancien président à 11 km au nord de la ville de Bangui, dans un établissement religieux situé au pied de la colline du Bas-Oubangui qui surplombe la capitale centrafricaine et dont l’accès a été formellement interdit par les éléments de sécurité, au grand dam des journalistes et autres photographes" indique l’agence de presse.

Ce retour annonce des manoeuvres et batailles politiques en perspective. D’abord au sein du MLPC où l’ancien président devra ferrailler avec Martin Ziguélé pour le contrôle du parti. Ensuite, avec son tombeur, le général président François Bozizé dans l’optique de l’élection présidentielle de 2010 à laquelle il a l’intention de participer. A moins que des ennuis judiciaires ne se déclenchent contre lui. Comme ce fut le cas pour l’ancien président centrafricain Jean Bedel Bokassa qui fut arrêté et jugé pour trahison, meurtre, cannibalisme et détournement de fonds à son retour d’exil après son renversement.

Renversé par le général François Bozizé le 15 mars 2003 après près de 10 années à la présidence de la République Centrafricaine, Ange Félix Patassé a annoncé, en août dernier depuis le Togo, son intention de se porter candidat à la prochaine élection présidentielle prévue pour mars-avril 2010.


Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Politique