Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

5 mars 2011 6 05 /03 /mars /2011 23:36

 

 

Patasse.jpg

 

 

Bangui, 5 mars (C.A.P) - L'ex-président Ange-Félix Patassé a été admis d'urgence à la clinique Chouaib ce samedi 5 mars en fin d'après-midi à la suite d'un malaise dont il a subitement été victime a-t-on appris d'une source proche de sa famille. En début de soirée ce samedi, son état se serait subtantiellement amélioré toujours selon une source proche de son entourage qui a même ajouté qu'il se serait notamment alimenté.  

 

Le refus opposé à certaines personnalités venues pour lui rendre visite par l'équipe médicale qui avait pris en charge l'ancien président donne à penser que l'état dans lequel il avait initialement été conduit à la clinique était d'une certaine gravité dit-on également dans son entourage qui n'hésite pas à faire un lien entre l'état du célèbre malade et les récentes tracasseries dont il était l'objet par son entourage interposé de la part du pouvoir bozizéen. 

 

La police politique avait en effet effectuée une descente musclée au siège de la coordination de sa campagne électorale à la recherche d'armes de guerre dit-on, fouilles qui s'étaient révélées infructueuses mais qui avaient néanmoins entraîné l'arrestation de cinq personnes présentes sur les lieux. Quatre seront relâchées quelques jours après sans qu'aucune charge ne soit retenue contre elles mais la cinquième personne serait toujours détenue jusqu'à présent.

 

L'arrestation dans des conditions rocambolesques par la gendarmerie en compagnie d'un élément de la FOMAC et un pasteur le 1er mars dernier de Armel Ningatoloum Sayo, responsable de la sécurité de Patassé et un des fils de son actuelle épouse, serait la goutte d'eau qui  aurait sérieusement donné des soucis à l'ancien président, ce qui serait la cause de ses ennuis de santé ose-t-on avancer dans l' entourage de l'ex président. 

 

Il y a lieu de rappeler qu'Ange Félix Patassé a eu 76 ans le 25 janvier dernier. Il a signé il y a à peine vingt quatre heures la plate-forme du Front pour l'Annulation et la Reprise des Elections du 23 janvier 2011 (FARE) aux côtés des leaders du Collectif des Forces du Changement (CFC) notamment Emile Gros Raymond Nakombo, Martin Ziguélé etNicolas Tiangaye, candidats aux dernières élections préésidentielles et législatives transformées par Bozizé et le KNK en une véritable et honteuse mascarade.   

 

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Annonces et divers