Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

20 novembre 2012 2 20 /11 /novembre /2012 21:15

 

 

 

 

 

 

L’insécurité alimentaire en Afrique aggravée par les soulèvements politiques et sociaux (rapport)


 

enfant-centrafricain-malnutri.JPG

 

Addis Abeba (Ethiopie) 2012-11-20 12:41:51 (APA)- Les soulèvements politiques et sociaux survenus dernièrement en Afrique du Nord et en Afrique de l’Ouest, ont aggravé l’insécurité alimentaire qui frappe les populations de ces parties du continent, indique un rapport présente a la huitième session du Comité de la sécurité alimentaire et du développement durable (CFSSD -8), dont les travaux se poursuivent ce mardi a Addis Abeba (Ethiopie).


En dépit des ‘’bons résultats’’ caractérises par des taux de croissance économique élevés au cours de la dernière décennie, note le rapport, l’Afrique n’a pas fait de progrès sensibles concernant certains défis majeurs, consistant notamment a assurer la sécurité alimentaire.

Le nombre total de personnes sous-alimentées en Afrique a augmenté de 52,7 millions entre 1990 -1992 et 2006-2008, atteignant 239 millions de personnes en 2010 -2012, souligne le document intitule ‘’ La situation au regard de la sécurité alimentaire en Afrique’’

Plusieurs pays africains, souligne le document, ont fait de réels progrès, mais le problème de l’insécurité alimentaire perdure dans la plupart du continent, notamment en Afrique de l’Est qui comptait 73 pour cent du total estime des personnes souffrant de la faim sur le continent en 2006 -2008.


S’agissant de l’Afrique du Nord, le Printemps arabe a eu pour conséquence en Libye le déplacement d’un grand nombre de personnes et la perturbation de la circulation des biens et des services dans cette sous–région fortement dépendante des importations céréalières.

En Afrique australe, les perspectives pour la principale récolte de maïs de 2012 sont dans l’ensemble ‘’encourageantes’’ et le caractère relativement bas des prix a contribué à stabiliser la situation au regard de la sécurité alimentaire.


En Afrique de l’Ouest, les violences post –électorales ont grandement affecte les populations et perturbe les échanges et les moyens d’existence en Côte d’Ivoire et dans les pays voisins, en particulier ceux enclaves dont les marchandises transitaient le plus souvent par le port d’Abidjan.

Le coup d’Etat de mars 2012 au Mali, conjugue a l’occupation du Nord du pays par des groupes armes, a provoqué des déplacements de population soit vers les pays voisins comme le Niger, la Mauritanie, le Sénégal et le Burkina faso, soit vers le Sud du pays encore sous le contrôle des forces gouvernementales.


Dans la Corne de l‘Afrique, l’insécurité alimentaire a augmenté dans les zones pastorales touches par la sécheresse en Somalie, au Kenya, a Djibouti et en Ethiopie, malgré des ‘’récoltes exceptionnelles’’ obtenues en 2010 et des prix alimentaires généralement ‘’bas et stables’’.

La récente sécheresse de 2011 -2012 est, d’après les experts, la pire de ces 60 dernières années et s’explique par l’absence prolongée des pluies et le temps sec qui s’en est suivi.

Le Sud-est de l’Ethiopie, le Nord et l’Est du Kenya et le Sud de la Somalie sont les zones les plus touches.

Selon l’organisation des Nations Unies pour l’Alimentation [FAO]‘’on parle d’insécurité alimentaire lorsque les personnes n’ont pas un accès physique, social et économique a une nourriture suffisante’’.


La 8ème session du Comité de la sécurité alimentaire et du développement durable est couplée a la réunion régionale d’application en vue de la vingtième session de la Commission du développement durable.


Elle prendra fin demain, mercredi et sera sanctionne par l’adoption d’un document final qui sera notamment présenté, pour validation, au prochain sommet de l’Union africaine.

 



Le président mauritanien rentre au pays samedi 


general-abdel-aziz2

 

 

Nouakchott (Mauritanie) 2012-11-20 12:13:29 – (APA)  Le président mauritanien, Mohamed Ould Abdel Aziz, rentrera au pays samedi prochain après la fin de son traitement médical et de sa convalescence en France des suites de blessures par balles, a rapporté mardi l’Agence Mauritanienne d’Information (AMI, officielle).


Le président Ould Abdel Aziz s’est par ailleurs entretenu mardi à l’Elysée, à Paris avec le président français, François Hollande, a aussi révélé l’AMI.


Selon la même source, les deux hommes ont discuté des « relations de coopération entre les deux pays et les voies et moyens de les renforcer, ainsi que la situation dans la sous-région ».

Il s’agit de la première sortie officielle du chef de l’Etat mauritanien en dehors de son lieu de convalescence depuis qu’il a été touché, le 13 octobre dernier, par des tirs de feu accidentels, selon la version officielle.

Cette version a toujours été mise en cause par l’opposition mauritanienne qui a même appelé à une période de transition.

 

 

 

Le président Ouattara invité du 40ème anniversaire de la fondation de la BCEAC 


ADramane.JPG

 

Abidjan (Côte d’Ivoire) 2012-11-20 12:49:13 (APA)- Le Chef de l’Etat ivoirien, Alassane Ouattara a été invité par son homologue de la Guinée Equatoriale, Obiang N’guema M’basogo pour prendre part aux festivités marquant la célébration du 40ème anniversaire de la fondation de la Banque Centrale des Etats de l’Afrique Centrale (BCEAC), a appris APA de source officielle.


Selon une note d’information de la présidence ivoirienne, l’invitation a été transmise lundi au président Ouattara par Engonga Edjo’o Baltasar, Ministre d’Etat à la présidence de la République Equato-Guinéenne chargé de l’intégration régionale.


Ces festivités sont prévues du 20 au 23 novembre à Malabo, la capitale politique et administrative de la Guinée Equatoriale.

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans AFRIQUE