Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

21 décembre 2012 5 21 /12 /décembre /2012 13:59

 

 

 

 

Serge Magna

 

 

entête Touche pas à ma constit

 

 

Association des Centrafricains de la diaspora en France «Touche pas à ma Constitution ».

           Défenseur  des  valeurs Constitutionnelles et des  Droits de l’Homme.

           Enregistré  par la Préfecture Haute Garonne  sous  le N° W313017876.

             81, rue Saint- Roch- BP 74184 31031 Toulouse cedex (France).

 

                                Mail: collectifcentrafricain@yahoo.fr

 

                                                                 A

Monsieur le Président de la Fédération internationale de  ligue des droits de l’Homme

 

                                          17 Passage de la Main d'Or  75011 Paris

 

Objet : Violation flagrante  des droits de l’homme  dans l’affaire Serge MAGNAN et autres au centre de prison spéciale de BOSSEMBELE  en République  Centrafricaine.

 

Monsieur le Président,

La République centrafricaine est l’un des membres signataires de la déclaration universelle des droits de l’homme de 10 décembre 1948, qui consacre dans  son article 5 que « nul ne sera soumis à la torture, ni à des peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants ».

Aujourd’hui  les cas des enlèvements, de la torture, les arrestations arbitraires, des traitements humains deviennent de plus en plus la nouvelle règle politique des autorités actuelles.

 En effet, depuis l’enlèvement de serge MAGNAN fonctionnaire de l’Etat centrafricain au lieu de son travail au ministère des finances en date  du 14  Aout 2012, par la garde présidentielle aucune lumière n’est faite sur sa disparition même son Avocat Maître Mathias MOURABA n’as pas de nouvelles sur son client et le parquet n’a jamais pris position officiellement  sur ce cas d’enlèvement.

Dernièrement la compagne de Serge MAGNAN qui est Anita NDAMO vient de mourir brusquement à la suite de tristes nouvelles de l’assassinat de son compagnon par le pouvoir actuel, la défunte laisse derrière elle  un  bébé de cinq mois.

Devant une  telle violation des droits de l’homme, nous les membres du collectif des centrafricains  «  Touche pas à ma constitution »  une  association de la défense  des droits de l’homme demande auprès de la ligue internationale des droits de l’homme de faire usage de toutes procédures légales afin de contraindre les autorités actuelles au respect des textes fondamentaux, signalant au passage qu’à ce jour il existe de nombreux prisonniers victimes des arrestations arbitraires, des traitements inhumains et dégradants dans cette prison spéciale de  BOSSEMBELE qui ne respecte aucune règle conventionnelle.

Recevez de la part des membres du collectif Monsieur le Président nos salutations distinguées.

 Ampliations :

A son Excellence, président de la République François BOZIZE,

Au Ministre de la Justice et de la Moralisation,

A son Excellence, l’Ambassadeur de la France en République centrafricaine,

A son Excellence, l’Ambassadeur des Etats-Unis en République centrafricaine,

Au Représentant de l’Union Européenne en République centrafricaine,

Au Représentant du BINUCA en République Centrafrique,

Au Président de la Ligue centrafricaine des droits de l’homme,

A  toute la presse

 

                                                             Fait à Paris le 15.12.2012

                              Pour le collectif son Représentant en France

 

                                Godfroy- Luther GONDJE- DJAYANANG

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Droits de l'Homme et Liberté de Presse