Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

6 juin 2012 3 06 /06 /juin /2012 01:56

 

 

 

 

Poussou.jpg

 

 

Adrien de Saint Serge POUSSOU
Directeur de publication du mensuel AFRIQUE NOUVELLE
www.afriquenouvelle.fr/ afriquenouvelle@netcourrier.com
Cell. : 00 33 6 47 68 75 77

 

Démenti formel relatif à ma participation dans le futur gouvernement

 

Suite à la publication par le journal en ligne Centrafrique-Presse.com de la supposée liste du prochain gouvernement qui serait rendue public le 18 juin prochain dans lequel j’hériterais du « Ministère de l’Enseignement primaire, Secondaire et de l’Alphabétisation », j’ai cru nécessaire et impérieux d’apporter un démenti aussi ferme que catégorique.

 

Je me désole de devoir porter à la connaissance de tous nos concitoyens qu’à ce jour, je n’ai été ni consulté ni approché par les autorités de notre pays pour participer à un quelconque futur gouvernement et rappelle à toutes ces officines dont le dessein est de nuire à la réputation de leurs compatriotes qu’il est préférable d’éviter autant que possible des affabulations et des distorsions nuisibles à la cohésion nationale.

 

Même s’il serait vain de nier les errements et les louvoiements de nos autorités, cette pseudo-liste du prochain gouvernement constitue un comportement tout aussi sectaire, tout aussi aveugle et de conséquences beaucoup plus lourdes sur l’image de la Nation.

 

Mais si par impossible, elle provenait comme l’affirme Centrafrique-Presse.Com d’une source crédible, elle démontre que le président  François Bozizé fait une fois encore preuve de manœuvre de diversion pour éviter d’aborder les sujets de fond qui pourraient sortir notre pays de la crise politique dans laquelle il s’est englué.   Seul un dialogue franc, sincère et sans exclusive  pourrait aider les Centrafricains à dissiper leurs malentendus pour le grand bonheur du Peuple et le salut de la Nation.

 

Le caractère directif, échappatoire,  peu consensuel de la « décision » est à la hauteur de ma déception au moment où notre pays gagnerait en apportant des vraies solutions alternatives. Le gouvernement de quelques-uns ne saurait  taire la faillite des Institutions de la République. Je me refuse donc à contribuer à l’entretien d’un tel comportement désinvolte. C’est de l’avenir de notre pays qu’il s’agit.

 

Esprit libre et membre fondateur du Mouvement citoyen Fini Kodé dont l’objectif n’est pas, jusqu’à preuve du contraire, la conquête encore moins l’exercice du pouvoir de l’État, j’ai toujours fait des choix en conscience et demeure solidaire à la ligne dictée par l’ensemble de mes camarades.

Fait à Nantes, le 6 Juin 2012

 

Adrien de Saint Serge POUSSOU

 

 

 

 

 

NDLR : Le compatriote Thierry BINGABA dont le nom figure dans ce projet de futur gouvernement comme ministre des finances a également pris contact avec la rédaction de Centrafrique-Presse ce mardi 5 juin dans la soirée pour opposer un démenti formel et catégorique à ce qu’il considère comme une vilaine farce car non seulement il n'a point été consulté et encore moins donné son accord pour entrer dans ce gouvernement mais il ne se sent ni de près ni de loin concerné par toute cette agitation.

 

 

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Politique