Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

17 novembre 2011 4 17 /11 /novembre /2011 18:31

 

 

 

 

soldats-US.jpg


Radio Ndéké Jeudi, 17 Novembre 2011 15:38

 

Les populations d’Obo (Extrême sud-est) ont vu et y croient désormais. Mercredi ce 16 novembre 2011, des éléments des forces spéciales américaines ont débarqué dans la ville, venant de Kampala, la capitale ougandaise. Il s’agit d’une mission de repérage. Elle a duré quelques heures.

 

Le correspondant de Radio Ndeke Luka dans la ville explique que l’objet de cette mission est de « faire l’expertise du terrain, et prendre contact avec les autorités de la région, afin de mener la lutte contre la rébellion ougandaise de l’Armée de résistance du seigneur (LRA), conduite par Joseph Kony. »

 

Le nombre de soldats américains qui compose ce groupe d’éclaireurs n’est pas indiqué, pour des raisons de sécurité. On sait seulement qu’ils sont commandés par officier prénommé Grégory.

Lors d’une séance de travail tenue peu après leur arrivée, les émissaires américains ont demandé aux autorités locales et  la population une pleine coopération pour « fournir des informations, sur les mouvements de la LRA dans la région ». Autre information qui a filtré de la rencontre, l’interdiction désormais faite aux éleveurs peulhs de procéder à des regroupements dans la forêt pour faire paître leurs troupeaux.

 

A la fin de cette réunion, les éléments de l’US Army ont repris l’avion à destination de Kampala. Ils ont promis de revenir le 19 décembre pour s’installer définitivement pour installer leurs quartiers.

Il faut rappeler qu’en annonçant il y a quelques semaines l’envoi de l’armée américaine dans les régions où sévit la LRA, le Président américain Barak Obama a indiqué que ces soldats ne combattront pas directement les rebelles. « Ils fourniront des renseignements, des conseils et une aide aux armées partenaires ».

 

Le 9 novembre dernier, les Forces Armées Centrafricaines (FACA) ont reçu un don en équipements militaires, offert par l’Ambassade des Etats Unis en Centrafrique. Ce don d’un coût d’environ 190 millions de francs CFA (environ 290000 euros) est composé de 1.000 uniformes, des vestes, des pantalons, des bottes, des sacs à dos et des gamelles.

 

Par ailleurs, le Conseil de sécurité de l'ONU s’est réuni lundi 14 novembre pour évoquer cette question. Devant le conseil, Charles Armel Doubane, ambassadeur de la RCA auprès des Nations Unies a rappelé que la LRA est un « un terrorisme transnational où des hommes, lourdement armés, débarquent, pillent, brûlent, violent, tuent, et enrôlent de force hommes, pour en faire des porteurs du butin et plus tard soldats, femmes qui serviront d’esclaves sexuelles, et enfants pour en faire de soldats ».

 

 

 

NDLR : « Autre information qui a filtré de la rencontre, l’interdiction désormais faite aux éleveurs peulhs de procéder à des regroupements dans la forêt pour faire paître leurs troupeaux ». Voilà un problème auquel il va falloir qu’une soit rapidement trouvée parce que ces éleveurs peuhls, il faut bien qu’ils trouvent pâturage pour leur troupeaux mais connaissant la grande capacité des autorités du pays à anticiper les choses, ce problème attendra jusqu’à ce que des drames ou des situations tragiques surviennent lorsque l’US Army commencera concrètement la traque de Joseph KONY.

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Dossiers