Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

11 novembre 2011 5 11 /11 /novembre /2011 00:46

 

 

vue-de-la-residence-incendiee-de-Sassara.JPG

 

                           une vue des restes de la résidence incendiée de Sassara

 

 

Bangui, 11 nov (C.A.P) - L’incendie qui a ravagé la résidence privée des Bozizé de la sortie Nord de Bangui s’est déroulé en deux phases. Selon des informations de sources sûres, quand le feu a pris la première fois après que la flamme d’une bougie allumée par la première dame pour prier dit-on se soit propagée par inadvertance, les sapeurs-pompiers, quoique arrivés en retard sur les lieux, avaient réussi à éteindre le feu et sont repartis dans leur caserne.

Dans un second temps, après le départ des sapeurs-pompiers, la chaleur du premier incendie a entrainé l'explosion des munitions et des armes rapatriées de Bossembélé que le président Bozizé avait entreposées dans une soute aménagée au sous-sol de la maison. C’est ainsi que le feu a repris avec de fortes crépitements et détonations qui a dissuadé toute intervention et consumé toute la résidence de Sassara jusqu'à 5 heures du matin du jeudi.

D’après un habitant du voisinage de Sassara témoin de l’incendie, les crépitements et détonations des munitions étaient semblables à « des grains de sésame qu’on grille dans une poêle ». A défaut de communication officielle sur cet incendie, les banguissois en sont réduits à deviner et à spéculer, ce qui laisse naturellement la place aux rumeurs les plus folles comme c’est déjà le cas des problèmes de santé de Bozizé qui sont gérés de la manière la plus opaque qui soit.

 

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Annonces et divers