Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

13 décembre 2010 1 13 /12 /décembre /2010 23:34

 

 

Jean-Charles-Bokassa.jpg

 

 

            Jean Charles Bokassa

 

Le vendredi 08 décembre 2010, Georges Bokassa a passé un communiqué sur le site CENTRAFRIQUE-PRESSE.COM intitulé ‘’SPOLIATION DE LA FAMILLE BOKASSA’’, communiqué dans lequel il se prévaut d’être ‘’légataire universel de son père’’, l’ex- empereur de Centrafrique, Jean-Bedel BOKASSA. Se présentant comme le représentant des 37 héritiers du défunt empereur dont il s’est fait spolier de toutes les propriétés, l’intéressé affirme :

 

‘’Le fils aîné de Bokassa, qui se trouve injustement châtié par cette ‘’loi du talion’’, n’a pas les moyens de se lancer dans une interminable procédure pour tenter de récupérer les fonds qui leur ont été volés.

Bokassa ayant été réhabilité, sa famille et lui sont reconnus désormais comme les seuls légitimes propriétaires de toutes les propriétés acquises par leur père et vendues aux enchères sans qu’ils  voient la couleur du moindre fifrelin…

Dernier épisode : la château d’Hardricourt, près de Meulan, où résidait Bokassa devrait être vendu aux enchères le 12 janvier 2011 sans qu’il puissent intervenir sur ce vol supplémentaire. Enfin, il devrait ensuite, au retour des beaux jours, être expulsé avec sa femme et leurs trois enfants en bas âge, du château de Mézy où il réside.,. Georges Bokassa a pu résister à ce marathon judiciaire  et refuse de subir un nouveau vol couvert  par la Justice française Il supplie le Président de la République de bien vouloir faire respecter les conventions internationales signées par le Général de Gaulle le 27 avril 1967’’.

Georges sait pertinemment qu’il n’a jamais été l’héritier légal de la Famille Bokassa. Il ne dispose d’aucun d’un procès-verbal de conseil de famille et a déjà eu des antécédents  judiciaires : ce qui n’honore pas la famille. Il ne peut, en outre, se prévaloir de la qualité de légataire universel sans pouvoir justifier de l’existence d’un testament valable lui léguant l’ensemble du patrimoine de feu l’Empereur Bokassa.

A plusieurs reprises, nous avons été surpris par des ventes illicites qu’il a effectuées au nom de sa légation à l’insu de la succession. Dernier cas en date, il y a environ deux ans, un immeuble particulier vendu au centre de Bruxelles aux enchères, estimé bradé à 250.000 Euros et dont aucun des enfants Bokassa n’a joui des produits de cette vente. D’ailleurs une plainte collective est en cours contre sa personne pour statuer sur ce délit stellionat.

La Famille BOKASSA tient à clarifier et fait un démenti par rapport à toutes ses sorties médiatisées à travers des médias étrangers, où il fait des déclarations mensongères,  en qualité d’Héritier Légal de la famille BOKASSA, dans le seul but de s’approprier de la jouissance des biens à des fins personnelles  tout en brandissant un document largement contestable.

 

Nous, enfants légaux de l’ex-Empereur Jen-Bedel Bokassa, portons à la connaissance de toutes les personnes que Georges Bokassa aurait contactées au nom de la Famille Bokassa que nous ne nous reconnaissons nullement en lui et aux actes qu’il pose, aux dettes contractées par lui, aux engagements qu’il prend, à travers toutes ces apparitions et déclarations au nom de la Famille BOKASSA et informons qu’il n’est pas habilité à vendre un bien de la famille BOKASSA   sans consentement des enfants Bokassa, les biens étant indivisibles.

 

Par la présente, informons tous nos avocats, notaires, et qui de droit, que la famille Bokassa n’est nullement responsable de tout acte ou initiative posé par Georges Bokassa. Nous déclarons sans ambiguïté l’absence de tout lien entre ses activités et tous délits frauduleux qu’il aurait  commis ou pourrait commettre.

 

En foi de quoi, nous faisons passer ce communiqué afin qu’il puisse être repris dans les médias nationaux et internationaux partout où besoin sera afin de préserver l’image de la Famille Bokassa, pour servir et valoir ce que de droit.

Fait à Abidjan, le 13 Décembre 2010

 

Pour la Famille Bokassa

Représentant Légal Famille BOKASSA

 

Jean-Charles Bokassa

 

Tel. : 00 225 60 07 59 21

 E-mail : Jcbok2001@yahoo.fr

 

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Opinion