Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

23 septembre 2011 5 23 /09 /septembre /2011 02:22

 

 

 

Bozizé à Bruxelles le 17 juin 2011

 

 

Bangui, 23 septembre (C.A.P) - Depuis qu’il est arrivé au pouvoir à Bangui, Bozizé n’a pratiquement jamais manqué les sessions des Assemblées Générales des Nations qui ont l’habitude de se tenir chaque année vers la fin du mois de septembre. Il faut dire qu’après son coup d’Etat du 15 mars 2003, il était grandement en quête de reconnaissance internationale donc il était toujours partant pour toutes les occasions et circonstances internationales qui pouvaient lui permettre de s’afficher et de se faire parler de lui et plaider sa cause.

Maintenant, il est lassé de ces grandes messes internationales d’où il pense ne pas en tirer financièrement grand-chose et puis surtout depuis son hold-up électoral de janvier 2011 décrié par presque toute la communauté internationale, il a même honte de trop se montrer sur la scène internationale. Récemment, le président Barack Obama a convié à la Maison Blanche certains présidents africains fraîchement élus dans leur pays mais Bozizé n’en faisait pas partie parce que lui, a été frauduleusement et irrégulièrement élu.

L’année dernière, lorsqu’il s’était rendu à New York, des informations concordantes et crédibles faisant état de sa chute suite à un malaise ont circulé avec insistance malgré les dénégations, même récemment encore de l’intéressé. Actuellement, tout indique que l’état de santé de Bozizé s’est encore détérioré en dépit de ses démentis officiels et publics. Ses apparitions publiques sont de plus en plus espacées.

Il reçoit de moins en moins ses interlocuteurs et préfère se retrancher dans sa ferme de Bossembélé ou chez lui vers Bézambé. Il préside de moins en moins les conseils de ministres et ses parapheurs s’accumulent ainsi que les demandes d’audience. Toutes ces raisons mises bout à bout, peuvent expliquer l’absence de Bozizé cette année à New York alors que plusieurs de ses homologues s’y sont rendus.     

 

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Relations Internationales