Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

28 septembre 2009 1 28 /09 /septembre /2009 15:23




 

CONAKRY - Au moins une dizaine de personnes ont été tuées par balles lundi à Conakry par les forces de l'ordre qui sont intervenues dans un stade pour évacuer des manifestants opposés à la candidature du chef de la junte à la présidentielle, a constaté le correspondant de l'AFP.

(©AFP / 28 septembre 2009 16h17)


CONAKRY - Au moins une dizaine de personnes ont été tuées par balles lundi à Conakry par les forces de l'ordre qui sont intervenues pour évacuer de force un stade où s'étaient réunis des opposants à l'éventuelle candidature du chef de la junte à la présidentielle, a constaté l'AFP.

Au moins une dizaine de cadavres portant des traces de balles étaient couchés à même le sol, dans l'enceinte du stade du 20-septembre, après que la garde présidentielle ait évacué par la violence les opposants qui y étaient rassemblés, a-t-on constaté sur place.

Auparavant de nombreux tirs avaient été entendus provenant du stade du 28-septembre, où plusieurs dizaines de milliers de personnes s'étaient rassemblées selon une estimation de l'AFP.

Alors qu'il couvrait l'évènement, le correspondant de l'AFP, qui travaille également pour Radio France Internationale (RFI), Mouctar Bah, a lui-même été forcé de se mettre à genoux par un militaire de la garde présidentielle.

Son matériel (micro, magnétophone) a été confisqué et brisé par des militaires. Son confrère de la BBC, le journaliste Amadou Diallo, a également été brutalisé.

(©AFP / 28 septembre 2009 16h37)

 

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans AFRIQUE