Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

20 septembre 2009 7 20 /09 /septembre /2009 23:53




Message de Martin ZIGUELE Président du Mouvement de Libération du Peuple Centrafricain (MLPC) à l’occasion de la Journée internationale de la Paix du 21 Septembre 2009


          ****************************************************************

En cette journée du 21 septembre, la République centrafricaine s’associe à la Communauté internationale pour célébrer la traditionnelle de la Paix. A cette occasion, tous les Etat du monde, qu’ils soient en période de guerre ou de paix, se mobilisent en faveur de la paix, de la non-violence, et le cas échéant, d’un cessez-le-feu. Concrètement, aujourd’hui, dans aucun pays du monde, il ne devrait y avoir ni coup de feu, ni effusion de sang.

Aujourd’hui, le plus grand danger qui guette notre planète est la fabrication incontrôlée d’armes de guerre et surtout de destruction massive. De même, la prolifération d’armes nucléaires représente une menace pour l’humanité. C’est pourquoi nous devrions exiger de tous les gouvernements à mettre un terme à leur fabrication et à ceux qui en ont déjà fabriqué, de les détruire sans condition.

En tant que citoyen du monde, je soutiens fermement la lutte pour le désarmement et pour la non prolifération des armes nucléaires, car celles-ci ne détruisent pas seulement des supports ennemis, mais également tous les êtres vivants et leurs environnements.

En République centrafricaine, depuis plus d’une décennie, des conflits armés sont nés, en général pour tenter de faire prévaloir des intérêts personnels, catégoriels et égoïstes, occasionnant la mort de plusieurs milliers de nos compatriotes innocents et sans défense. Des centaines de milliers de Centrafricaines et Centrafricains fuyant des zones de conflits ont abandonné leurs maisons, leurs familles et leurs activités quotidiennes pour se réfugier dans la brousse à l’intérieur du pays, tout comme à l’extérieur du pays. Ils y vivent jusqu’à ce jour dans l’horreur la plus atroce : morsures par des bêtes sauvages et des serpents, manque d’eau potable pour la boisson et la cuisine, famines, maladies diverses sans possibilité de soins mêmes primaires, manque d’abris pour passer la nuit et accouchements des femmes dans la brousse dans des conditions animales. Toute catastrophe humaine est née d’une guerre sans nom et sans intérêt aucun.

Lors du Dialogue Politique Inclusif organisé en Décembre 2008 à Bangui, toutes les parties en conflit avaient pris l’engagement solennel de régler tout différend de manière pacifique. Des recommandations ont été adoptées en ce sens. Nous avons tous pris l’engagement solennel de les respecter et le gouvernement centrafricain s’est engagé à les appliquer.

Le Mouvement de Libération du Peuple Centrafricain (MLPC) appelle solennellement les mouvements politico-militaires et les organisations internationales impliquées dans le processus de désarmement, démobilisation et de réinsertion en Centrafrique de prendre toutes les dispositions utiles et nécessaires pour permettre à nos compatriotes des zones de conflits en particulier et au peuple centrafricain en général, de vivre en paix, dans la quiétude totale et en harmonie avec leur environnement.

Vive la Paix et que Dieu bénisse la République centrafricaine

Bangui le 21 septembre 2009

Martin ZIGUELE

Président du MLPC

 

 

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Politique