Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

20 septembre 2009 7 20 /09 /septembre /2009 22:18




Général Antoine Gambi, ici avec des lunettes

Le député de Carnot et non moins émissaire de Bozizé pour certaines missions secrètes en Chine et dans les pays du golfe arabique (généralement business du diamant, armes et gros sous) - Ibrahim Aoudou Paco qui a fini par épouser en troisième noce une nièce à Bozizé, Annette Ngaibona - est dans le collimateur de certains fonctionnaires du ministère des affaires étrangères à Bangui et particulièrement du ministre de ce département lui-même. En effet le général Antoine Gambi, chef de ce département supporte de moins en moins les nombreuses missions parallèles que confie souvent Bozizé à Ibrahim Aoudou Paco qui n’arrête pas de sillonner ainsi les pays du golfe, Dubaï, Koweit, Doha, à la recherche désespérée de pétrodollars des émirs et princes de ces royaumes pétroliers.

C’est ainsi qu’Ibrahim Paco avait déniché il y a deux ans environs et même fait venir à Bangui un de ses marchands d’illusions pour un projet immobilier mirobolant pour la mise en valeur d’une valeur de près de 500 millions de dollars, de l’île des singes dans le fleuve Oubangui en face de la capitale Bangui. A ce jour, plus personne dans la bozizie n’ose encore parler de la faisabilité de ce mirage dont la pose de la première avait été faite avec tambours et trompettes par Bozizé lui-même. Quand Bozizé doit se déplacer dans une monarchie du golfe, Ibrahim Paco est systématiquement dans la mission précurseur à son voyage. Cette diplomatie parallèle n’est point du goût du ministre Antoine Gambi qui cependant, n’ose pas en parler à Bozizé dont il sait parfaitement par au demeurant que c’est lui le commanditaire des missions de Paco. Grâce à Centrafrique-Presse dont Bozizé est un fidèle lecteur, désormais, il est informé des états d’âme de son général de ministre des affaires étrangères.

Toujours côté diplomatie, à peine revenu de Chine, Bozizé repart le 24 septembre à Caracas au Venezuela pour le 2e sommet Afrique-Amérique du Sud prévu les 26 et 27 septembre sur l'île vénézuélienne de Margarita, à l'invitation du président Hugo Chavez. Bozizé a préféré se rendre à Caracas plutôt que d'aller à New York pour la 64ème Assemblée générale de l'ONU. Du coup, il fait aussi l'impasse sur le déjeuner que Barack Obama offre aux chefs d'Etat africains qui seront présents à New York en marge de l'ONU. C'est le premier ministre Faustin Archange Touadéra qui le remplacera, aussi bien dans la maison de verre qu'au repas de Barack Obama. Bozizé n'est plus en quête de représentativité, il peut donc snober les ricains. Maintenant, il va là où il peut essayer de grapiller quelque chose. A Caracas, qui sait, il peut dégoter quelques barils de pétrole à ce généreux Chavez....Les élections approchent en Centrafrique....

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Politique