Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

19 septembre 2009 6 19 /09 /septembre /2009 20:54




 

APA Bangui 19-09-2009 (Centrafrique) L’ancien président burundais, le major Pierre Buyoya, a estimé, samedi à Bangui, que le débat concernant un article qui se trouverait dans le projet du code électoral promulgué sous une forme non appropriée, est une des questions que les Centrafricains devraient résoudre rapidement.

« Ce n’est pas une question de fond mais c’est une question de forme », indiqué M. Buyoya, dans une déclaration à la presse au terme d’une visite d’évaluation sur les préparatifs des élections de 2010 et les recommandations du Dialogue politique inclusif (DPI) dont il a eu à présider les travaux.

Concernant les divergences sur la désignation des membres de la Commission électorale indépendante (CEI), il affirmé que « c’est une question qui n’est pas fondamentale ».

« Les Centrafricains devraient la résoudre rapidement pour que la CEI soit opérationnelle », a-t-il dit, ajoutant que la CEI est le partenaire privilégié des bailleurs de fonds pour le financement des élections.

Au cours de sa visite d’une semaine, l’ancien président du DPI a rencontré la classe politique, la société civile, les groupes politico-militaires, la majorité présidentielle, le président de l’Assemblée nationale, le président du comité de suivi des recommandations du DPI ainsi que le président de la République François Bozizé.

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Politique