Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

18 septembre 2009 5 18 /09 /septembre /2009 14:50




 

Source: Nouvelles de l'Agence Xinhua


BANGUI, Sep 18, 2009 (XINHUA) –L’OIF effectue une mission en République centrafricaine en vue de la consolidation du processus de paix. La mission de l'Organisation internationale de la Francophonie (OIF) est conduite par l'ancien président du Burundi, Pierre Buyoya.

Au cours de la mission de trois jours qui devrait se terminer le vendredi, la délégation de l'OIF évalue la réalisation des recommandations formulées au cours dialogue politique inclusif à Bangui, du 8-20 Déc 2008 et les préparatifs de la présidentielle et des élections législatives prévues pour 2010.

Après des entretiens avec le premier vice président de l'Assemblée nationale, Pierre Abraham M'bokani, l'ancien président du Burundi a dit que la rencontre a été satisfaisante. Il a également rencontré Cyriaque Gonda, ministre d'État chargé de la communication, la réconciliation nationale et le suivi de l'accord.

La mission est arrivée en République centrafricaine où le processus électoral a été bloqué en raison du refus par certains partis politiques de participer à la formation de la Commission électorale indépendante, l'organe qui doit  préparer et organiser les prochains scrutins.

La République centrafricaine a connu une série de coups d'Etat et de révoltes depuis son indépendance vis à vis de la France en 1960. En dépit de ses richesses et ressources, bois, or, diamant, l'uranium, le pays est classé comme l'un des plus pauvres du monde en raison de l'instabilité.


NDLR : Il faut s'interroger sur l'efficacité de ces multiples et couteuses missions de Pierre Buyoya et l'OIF à Bangui. On aimerait bien savoir combien est-il payé pour faire tout cela. Une fois qu'il repart, Bozizé fait ce qu'il veut en attendant son prochain retour et on tourne ainsi en rond. Il faut bien que ce cirque puisse s'arrêter un jour.
 

 

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Politique