Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

3 septembre 2009 4 03 /09 /septembre /2009 16:01




 

AFP 02.09.09 | 20h58


L'ambassadrice des Etats-Unis à l'ONU, Susan Rice, a mis en garde mercredi l'imprévisible numéro un libyen, Mouammar Kadhafi, contre tout débordement lors de sa venue à New York fin septembre pour l'Assemblée générale des Nations unies.


Mme Rice a affirmé que "pratiquement tous les Américains ont été choqués" par l'accueil triomphal réservé récemment à Tripoli à Ali Mohamed al-Megrahi, le Libyen condamné pour l'attentat de Lockerbie (Ecosse) et libéré pour raisons de santé.


"C'est un sujet sensible et douloureux"

"La manière dont le président Kadhafi choisira de se comporter lorsqu'il participera aux réunions de l'Assemblée générale et du Conseil de sécurité à New York aura la capacité d'exacerber encore ces sentiments et ces émotions ou non", a dit Mme Rice.

"Nous espérons que ce sera (au contraire) l'occasion de séances constructives à l'Assemblée générale et au Conseil de sécurité", a ajouté la diplomate.


Mme Rice a également rappelé au dirigeant libyen que la réunion au sommet du Conseil de sécurité qui sera présidée par le président américain Barack Obama le 24 septembre, porterait exclusivement sur le désarmement et la non-prolifération nucléaires.


"Il serait hors de propos et déplacé pour quelque chef d'Etat que ce soit de parler de sujets sans rapport avec ces questions",
a-t-elle averti.

"Nous voulons être respectueux des chefs d'Etat qui participeront, nous avons demandé et obtenu l'assurance de la plupart d'entre eux qu'ils limiteront la durée de leur allocution à cinq minutes et nous attendons la même chose du président Kadhafi s'il vient," a ajouté Mme Rice.


Elle a expliqué cette contrainte de temps par "le créneau très étroit" dont disposeront les chefs d'Etat ou de gouvernement participant à cette réunion, dont beaucoup devront quitter New York peu après pour se rendre au sommet du G20 à Pittsburgh (Pennsylvanie).


M. Kadhafi, qui participera à l'Assemblée annuelle de l'ONU pour la première fois depuis son arrivée au pouvoir il y a 40 ans, doit faire un discours à la Tribune le 23 septembre, juste après M. Obama.


Il doit en principe participer également, le lendemain, à la réunion spéciale du Conseil de sécurité sur le nucléaire.


Avant même sa venue, le "Guide" libyen a causé une première controverse fin août en projetant de planter sa tente de bédouin à Englewood (New Jersey), une banlieue de New York de 30.000 habitants où la Libye possède une propriété.
La nouvelle a déclenché un tollé car des parents de victimes de l'attentat de Lockerbie résident dans la commune. M. Kadhafi a finalement renoncé au projet, selon un élu local.

pour les Etats-Unis, a-t-elle insisté lors d'une conférence de presse. Parmi les 270 morts dans l'attentat, 189 étaient américains.

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Relations Internationales