Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

30 août 2009 7 30 /08 /août /2009 20:21




 

Paoua, 29 août (Acap) - Des centaines d'ex-rebelles des différents postes de commandement de l'Armée populaire pour la restauration de la démocratie (APRD) de la sous-préfecture de Bocaranga ainsi que les populations ont reçu avec enthousiasme, vendredi 28 août, la mission d'information et de sensibilisation sur le programme DDR conduite Messieurs Cyriaque Gonda et Jean-Jacques Demafouth, respectivement ministre d'Etat chargé de la Communication et président de l'APRD.


Il s'agit entre autres des sites et postes de commandement de Kélé, Ngama, Bokor, Kossey et Mann. Les éléments de l'APRD ont été rassemblés à ces postes de commandement pour recevoir des précisions sur le programme DDR. Partout où la mission est passée, Cyriaque Gonda et Jean-Jacques Demafouth ont annoncé la fin de la guerre et le retour à la paix.


Les commandants des différents postes ainsi que leurs éléments ont totalement adhéré au programme et se sont dit prêts à déposer les armes en vue de la consolidation de la paix.

Durant toutes les visites, les populations se sont réjouies de cette mission qui leur donne une lueur d'espoir.

La mission s'est poursuivie, samedi 29 août, par des meetings successifs à Pougol, Pendé, Bozoy et Gouzé.

Après une halte à Paoua, où elle est arrivée, samedi en fin d'après-midi, la délégation devrait visiter, lundi 31 août, les communes de Bah-Bessar et Mia-Pendé, frontalières du Tchad, avant d'arriver à Nana Barya, à la porte nord de la préfecture voisine de l'Ouham.


NDLR : Sensibiliser sur le programme DDR est une chose. Feignent-ils de savoir que l'enveloppe du financement a été entièrement détournée par Bozizé et Ndoutingai ? C'est la politique de l'autruche.


Centrafrique : l'église préoccupée par le sort des déplacés de l'Ouham-Pendé


Bocaranga, 27 août (Acap)- Le père Potin de la paroisse de Bocaranga a exprimé, au cours d’une rencontre jeudi 27 août avec la mission de sensibilisation sur le programme DDR conduite par le ministre d’Etat Cyriaque Gonda, sa préoccupation pour la situation des déplacés de la préfecture de l’Ouham-Pendé.


« Parfois je pleure pour les parents qui n’ont plus la possibilité d’aller au champ ou d’aller au marché parce qu’on leur demande des rançons »,

 
Le ministre d’Etat Gonda s’est pour sa part félicité de l’implication de l’Eglise dans le processus de réconciliation, notamment dans la phase de contact qui a abouti à la signature de l’Accord Global de Paix de Libreville et la tenue du Dialogue Politique Inclusif (DPI).

Il convient de rappeler que la sous-préfecture de Bocaranga a connu de violents affrontements entre l’armée et les rebelles de l’APRD, faisant de nombreuses victimes et de nombreux déplacés avant les différents accords de paix.

a-t-il déploré, en présence du président de l’Armée populaire pour la restauration de la démocratie, Jean-Jacques Demafouth.

Il a également expliqué qu’à cause de ces multiples exactions, des milliers de déplacés sont assistés par la paroisse de Bocaranga et le Conseil Danois pour les Réfugiés (DRC).

« Demander pardon ne suffit pas, il faut passer à l’acte concret, c’est-à-dire le désarmement et la levée des barrières pour permettre une véritable réconciliation, a-t-il ajouté.

Par ailleurs, le père Potin a promis d’appuyer le programme DDR par la prière en vue de la réussite du processus de paix en Centrafrique.

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Politique