Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

28 août 2009 5 28 /08 /août /2009 15:01





(Xinhuanet 28/08/2009) - Le président centrafricain François Bozizé a signé mercredi un décret mettant en place une Commission électorale indépendante (CEI) chargée d'organiser les prochaines élections présidentielles et législatives prévues pour mars 2010.


Selon ce décret diffusé jeudi par la radio nationale, cette commission est "chargée, en relation avec le Ministère de l'Intérieur, de la préparation, de l'organisation, de la supervision et du contrôle des élections présidentielles, législatives, régionales et municipales ainsi que les consultations référendaires et d'en assurer la publication des résultats provisoires au vu des procès-verbaux provenant des bureaux de dépouillement".


La CEI a des démembrements dans toutes les sous-préfectures du pays ainsi que dans les arrondissements de Bangui et dans les ambassades et consulats de la République Centrafricaine à l'étranger, pour ce qui concerne les élections présidentielles et les référendums.

Elle est coiffée par une coordination nationale de 31 membres dont le président est "une personnalité neutre élue par les membres de la coordination nationale sur proposition conjointe du Premier ministre et du président de l'Assemblée Nationale à raison de deux candidats par personnalité".


La coordination nationale de la CEI est dirigée par un bureau comportant 6 postes, en plus de celui de président, répartis de façon paritaire entre la majorité présidentielle, les "autres partis" (non alignés), l'opposition démocratique, les mouvements politico-militaires, les pouvoirs publics et la société civile.


La mise en place de la CEI fait suite à une rencontre du ministre de l'Administration du Territoire et de la Décentralisation, Elie Ouéïfio, avec les représentants de l'ensemble des partis politiques reconnus par le gouvernement.


Le code électoral, promulgué le 3 août dernier par le président Bozizé, prévoit la mise en place d'une commission électorale censée garantir la neutralité du processus électoral.


© Copyright Xinhuanet

 

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Politique