Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

27 août 2009 4 27 /08 /août /2009 18:46




 

 

LOME (AFP) - jeudi 27 août 2009 - 18h41 – L’ex-président centrafricain Ange-Félix Patassé, exilé au Togo depuis 2003 s'est dit jeudi à Lomé "potentiellement candidat" à la présidentielle de 2010 dans son pays où il retournera vivre.


"Je suis potentiellement candidat à la présidentielle de 2010 parce qu’il y a un grand courant en Centrafrique qui me demande de me représenter",
a-t-il déclaré lors dune conférence de presse à son domicile.
"Le temps est venu pour que je regagne mon pays natal où le peuple m’attend", a-t-il affirmé, précisant qu'il retournerait à Bangui samedi.


"Je repars tout confiant avec un sentiment de reconnaissance envers le peuple togolais pour son hospitalité",


"Je suis le président légal et légitime du MLPC. Quand je serai à Bangui, tout rentrera dans l’ordre"


M. Patassé était rentré à Bangui en décembre 2008 pendant un mois pour participer à un forum sur la paix qui a réuni gouvernement, opposition, société civile et rébellions centrafricains pour tenter de sortir le pays de plusieurs années de guerre civile.


Le forum a préconisé l'organisation de législatives et d'une présidentielle "transparentes et équitables" en 2010, après des élections locales en 2009. Aucune date n'a encore été fixée a-t-il dit. Le MLPC avait annoncé en 2006 avoir suspendu l'ancien président de toute activité politique pour "non respect de la ligne directrice du parti".

Ce parti a investi en juin l'ex-Premier ministre Martin Ziguélé au scrutin présidentiel de 2010
 a poursuivi M. Patassé, président de la Centrafrique de 1999 à mars 2003. Il a été renversé par l'actuel chef de l'Etat François Bozizé le 15 mars 2003 et vit depuis en exil au Togo. Réagissant à son exclusion du Mouvement de libération du peuple centrafricain (MLPC), parti qu’il a fondé en 1962, M. Patassé a affirmé être toujours son président.

Les adieux de Patassé à Abbas Bonfoh et au Togo


Ange Félix Patassé, l’ancien président centrafricain, qui résidait au Togo depuis le coup d’Etat de mars 2003 dans son pays est allé faire ses adieux jeudi au président de l’Assemblée nationale, Abbas Bonfoh.

"Cette visite est l’occasion de lui exprimer toute ma gratitude et par son intermédiaire, au peuple togolais pour l'appui politique et le soutien particulier dont ma délégation et moi avons bénéficié durant notre séjour au Togo. Je quitte ce pays le coeur noué, mais c'est par souci du devoir que je regagne Bangui"
a déclaré Ange Félix Patassé.


M. Patassé a salué les évolutions politiques au Togo. "Je note avec satisfaction que les togolais ont renoué le dialogue. Cela fait honneur, non seulement à ce peuple, mais à toute l'Afrique" a encore indiqué Ange Félix Patassé.

L’ancien chef d’Etat regagne la Centrafrique pour participer à l’élection présidentielle qui se déroulera en 2010. "Je suis potentiellement candidat à la présidentielle parce qu’il y a un grand courant en Centrafrique qui me demande de me représenter", a-t-il déclaré.

Reste à savoir si ses anciens partenaires de MLPC sont du même avis !


Republicoftogo.com 27 August 1383.


 

Ange-Félix Patassé : "Je quitte le Togo, le cœur un peu serré"


Jeudi, 08.27.2009, 05:29pm (GMT)


L’ancien président centrafricain Ange-Félix Patassé a annoncé jeudi à Lomé, son retour à Bangui samedi prochain, le "cœur un peu serré". 


"Le temps est arrivé et je rentre effectivement à Bangui. Je quitte le Togo, le cœur un peu serré. Je repars confiant, avec un sentiment de reconnaissance envers le peuple togolais pour son hospitalité",


"Ce qui m’a marqué, c’est  la confiance entre le Togo et moi-même, entre les togolais et les membres de ma délégation. J’avais initié des projets pour participer au développement du Togo, mais ces projets sont encore en veilleuse. Ils vont démarrer et ce sera ma petite contribution pour remercier le peuple togolais qui a veillé sur nous",
a indiqué M. Patassé. a déclaré M. Patassé lors d’une conférence à son domicile à la Cité OUA. Une vingtaine de journalistes de la presse publique et privée, ainsi que des correspondants de la presse internationale étaient présents à cette conférence.


L’ancien président centrafricain a profité de l’occasion pour annoncer qu’il sera candidat à la présidentielle de 2010 en Centrafrique. "Je serai candidat à la présidentielle de 2010. Tout le monde me demande de me présenter impérativement, parce que le peuple estime que je n’ai pas encore achevé le mandat qui m’avait été accordé", a-t-il souligné.

M. Patassé s’est également prononcé sur son exclusion du Mouvement de libération du peuple centrafricain (MLPC). "C’est moi qui ai créé le MLPC et c’est moi qui suis le président légal et légitime. Quand je serai à Bangui, tout rentrera dans l’ordre. C’est l’assurance que je peux vous donner, parce que quand on est absent, il y a toujours des gens qui sont manipulés", a-t-il précisé.


Arrivé au pouvoir à la tête du Mouvement de Libération du Peuple Centrafricain (MLPC) en octobre 1993, M. Patassé a été réélu en 1999. Il a été renversé en mars 2003 par le chef d'état-major de l'armée, le général François Bozizé (l’actuel président Centrafricain) entré en rébellion fin 2001, alors qu'il était convoqué par la justice pour répondre d'une tentative de coup d’Etat.


www.lomecite.com La première Agence de presse privée au Togo.

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Politique