Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

24 août 2009 1 24 /08 /août /2009 23:36




 


Source: Comité international de la Croix-Rouge (CICR)



Bangui  21 août 2009 (CICR) - Le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) vient de distribuer de la nourriture, des semences, des outils agricoles et autres articles de secours à plus de 6.700 personnes qui ont fui leurs foyers dans la préfecture de Vakaga, à quelques 800 km au nord de Bangui.


En 2009 Mai, les tensions entre différents groupes armés ont atteint leur paroxysme dans la Vakaga et plusieurs villages ont été attaqués, forçant les habitants à fuir en brousse. Un mois plus tard, deux attentats dans la ville de Birao, la capitale de la préfecture, ont entraîné le déplacement des habitants de la ville, tandis que les résidents des villages environnants ont cherché refuge dans la ville de Birao elle-même. De nombreuses personnes vivant dans les quartiers périphériques, dans la crainte de futures attaques, ont émigré vers le centre ville.

 
"Les combats ont eu lieu au début de la saison des pluies, une période critique de l'année», a dit Jules Amoti, coordonnateur du CICR pour les programmes de sécurité économique à Bangui. «Beaucoup de familles n'ont pas eu le temps de prendre ce qu'elles voulaient avec elles. Leurs conditions de vie sont difficiles car elles manquent d'abris, ustensiles de cuisson, les aliments et l'hygiène de base."

 


Dans un effort pour améliorer les conditions de vie en général, un autre groupe de 2700 personnes ont reçu des bâches alors que 1.800 personnes ont reçu des bâches, des couvertures, des matelas, des moustiquaires, des ustensiles de cuisine et autres articles de secours.
 

En collaboration avec des bénévoles de la Croix-Rouge centrafricaine, le CICR a organisé plusieurs distributions depuis la fin Mai pour aider les personnes touchées par la violence. Soixante tonnes de maïs, 23 tonnes d'arachides et une tonne de sel iodé ont été distribués à plus de 6.700 personnes afin de satisfaire leurs besoins alimentaires les plus immédiats. La plupart d'entre elles ont également reçu des houes et des semences de mil et de sorgho.

Ces ménages vivent principalement de l'agriculture, et cette aide devrait leur permettre d'utiliser la récolte 2009 afin d'assurer leur autosuffisance alimentaire.

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Humanitaire