Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

18 août 2009 2 18 /08 /août /2009 23:53




(Misna) 18/8/2009 - L'Afrique n'est pas vouée à dépérir "si elle se prend résolument en mains dès à présent", a déclaré Denis Sassou Nguesso, président de la République du Congo, dans le cadre de son discours d'investiture à un nouveau mandat de chef de l'État.

Devant les présidents du Mali, du Bénin, de Cap-Vert, du Burkina Faso, de la Namibie, de la Guinée Équatoriale, du Burundi, de l'Angola, de Sao-Tomé-et-Prince, de la République Démocratique du Congo, de la République Centrafricaine et du Tchad, M Sassou Nguesso a affirmé que l'intégration physique et économique de l'Afrique dépendait largement de la détermination des gouvernements et de ses millions d'habitants à changer les destinées du continent.

"Mieux nous serons organisés pour subvenir efficacement à tous nos besoins, moins nous serons vilipendés par quelques moralisateurs et autres donneurs de leçons", a ajouté le président congolais, réélu le 12 juillet dernier par 78,61% des voix pour un nouveau septennat, avant de préciser qu'"il dépend de nous de changer complètement le sort de notre continent". M Sassou Nguesso a conclu son discours en se déclarant "optimiste" quant à l'avenir de l'Afrique.

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans AFRIQUE