Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

17 août 2009 1 17 /08 /août /2009 00:17




La Côte d’Ivoire et la Tunisie présagent une nouvelle configuration de l’élite du basket africain

 

 

APA-​Tri­po­li 16 août 2009 à 20:45 (Libye) La 25ème édi­tion du Cham­pion­nat d’Afrique des na­tions de bas­ket (hommes) «Afro­bas­ket 2009 », qui s’est ter­mi­née sa­me­di soir à Tri­po­li, en Libye, a per­mis à l’An­go­la se confir­mer sa su­pré­ma­tie et à d’autres na­tions comme la Tu­ni­sie et la Côte d'Ivoire, de faire leur re­tour sur la scène conti­nen­tale.

 

Der­rière l’An­go­la qui vient de rem­por­ter son dixième titre et son sixième consé­cu­tif (1989, 1992, 1993, 1995, 1999, 2001, 2003, 2005, 2007 et 2009), la Côte d’Ivoire et la Tu­ni­sie ont mon­tré du­rant le tour­noi des ar­gu­ments qui peuvent, à l’ave­nir, per­mettre de bous­cu­ler les Pa­lan­cas Ne­gras.

La Côte d’Ivoire, vice cham­pionne, dont les deux sacres conti­nen­taux re­montent à 1981 et 1985, confirme qu'elle de­meure une va­leur sûre du bas­ket­ball afri­cain.

Après un pre­mier et se­cond tours mar­qués par trois vic­toires et trois dé­faites, la Côte d’Ivoire a pu se res­sai­sir en quarts de fi­nale face au Sé­né­gal (84-78).

Grâce à cette per­for­mance, l’équipe ivoi­rienne a fait ou­blier son éli­mi­na­tion en quarts de fi­nale de l’édi­tion de 2007 en Al­gé­rie par le Ca­me­roun (76-56).

Sur les trousses de l’An­go­la, ar­rive la Tu­ni­sie mé­daillée de bronze alors qu'elle ne fi­gu­rait pas dans les pro­nos­tics des ob­ser­va­teurs. Sa meilleure per­for­mance re­mon­tait à 2001 au Maroc où elle était clas­sée qua­trième.

Au­pa­ra­vant, elle n’avait gagné qu’une mé­daille d’ar­gent à do­mi­cile en 1965 et deux de bronze en 1970 en Egypte et en 1974 en Cen­tra­frique.

D’autres équipes ont éga­le­ment pro­gres­sé, no­tam­ment la Cen­tra­frique et le Rwan­da.

Clas­sée sixième, la Cen­tra­frique, deux fois qua­trième (1970-​1972), ne s’est pas im­po­sée de­puis 1987 en Tu­ni­sie après son sacre à do­mi­cile en 1974. A Tri­po­li, elle a fait des pro­grès à prendre en compte lors des pro­chaines édi­tions.

A côté d’elle, on voit ar­ri­ver le Rwan­da, nou­veau venu dans la com­pé­ti­tion, qui a ob­te­nu une neu­vième place mal­gré son manque d’ex­pé­riences. En de­van­çant dans le clas­se­ment gé­né­ral des pays comme l’Egypte, quin­tuple cham­pion d’Afrique, le Rwan­da a fait mieux qu’en 2007 en Al­gé­rie où il était éli­mi­né au pre­mier tour avec un cumul de trois dé­faites face à l’An­go­la (109-​66), au Cap-​Vert (71-68) et au Maroc (74-68).

La com­pé­ti­tion qui s’est dé­rou­lée du 5 au 15 août a re­grou­pé 16 équipes ré­par­ties en quatre poules lo­gées à Ben­gha­zi et à Tri­po­li jusqu’aux quarts de fi­nale.




APA-Tripoli 18 août 2009 (Libye)


Des seize pays ayant participé à la 25ème édition du Championnat d'Afrique des nations de basket (hommes) «Afrobasket 2009» qui s'est terminée samedi soir à Tripoli, en Libye, certains ont enregistré des contre-performances alors qu'ils étaient attendus dans le carré d'as de par leurs succès lors des éditions précédentes.


Le vice champion de 2007, le Cameroun, et les deux quintuples champions d'Afrique, le Sénégal et l'Egypte, ont brouillé les pronostics des observateurs en Libye.

Le Cameroun, qui a chuté en demi-finale face à la Côte d'Ivoire (61-68) a raté l'occasion de rééditer sa performance de 2007 en Algérie. Après un tour préliminaire marqué par trois succès et trois revers avant de battre le Nigeria en quart de finale (80-84), le Cameroun semblait prêt à revenir sur la scène continentale et ajouter une médaille à son palmarès monotone. Il n'avait plus accédé au dernier carré depuis 1974 en Centrafrique.

Eliminé en quarts de finale par la Côte d'Ivoire (84-78), le Sénégal semblait détenir les arguments pour briser son mutisme de 12 ans. De par son parcours au premier tour (trois victoires), le Sénégal était pourtant assez bien parti pour reconquérir le titre continental.

Arrivé quatrième après les tours préliminaires avec une bonne côte (10 points + 35), il n'a pas pu confirmer son palmarès marqué par cinq trophées (1968, 1972, 1978, 1980 et 1997) et six titres de vice champion (1970, 1974, 1975, 1992, 1995 et 2005).

L'Egypte, quatrième en 2007, est sans doute l'une des déceptions de l'Afrobasket 2009 pour avoir remporté cinq fois le trophée continental (1962, 1964, 1970, 1975, 1983).

Après sa victoire en match d'ouverture contre le Mozambique (62-72), l'Egypte a essuyé cinq défaites successives. Sortie au second tour, elle arrive à la 10ème place au classement général en battant le Maroc (88-62) avant de s'incliner devant le Rwanda (80-76).

Auparavant, les Pharaons, quasi présents parmi les quatre meilleures équipes africaines pour voir disputé au moins une finale sur deux de la compétition, courent derrière un sixième trophée 26 ans après leur dernier titre.

Le Cap-Vert, révélation de l'édition précédente en Algérie avec une médaille de bronze, a peiné à passer le premier tour. Après sa victoire en match d'ouverture face à la Tunisie (71-52), il a enregistré deux défaites successives contre le Rwanda (67-77) et le Maroc (83-86).
Sa 13ème place en Libye constitue une déception alors qu'il semblait désormais venu confirmer sa performance de 2007.

A côté de ces contreperformances, arrive le Nigeria accrédité d'une bon tour préliminaire (11 points +79) soit cinq victoires et une défaite face à l'Angola (85-93). Quatrièmes en 2007, les D-Tigers sont classés cinquièmes en Libye suite à leur revers en quarts de finale face au Cameroun (80-84).

Placé troisième (10 points + 59) à l'issue du second tour derrière l'Angola et le Nigeria, le Mali a chuté en quarts de finale devant la Tunisie (73-74).

Outre sa médaille de bronze en 1972 au Sénégal, sa meilleure performance continentale reste une série de quatrièmes places remontant en 1970, 1987, 1989 et 1992.

Quant au pays organisateur, la Libye, encore parmi les néophytes de la compétition, il n'a pas pu surmonter les obstacles angolais et malien pour arriver en quarts de finale. Victorieuse de l'Egypte (73-75), la Libye est éliminée au second tour et arrive à la onzième place au classement général.

Sorti au second tour avec une série de trois revers et trois succès (9pts -47), le Maroc peine à rééditer sa performance de 1980 à domicile où il avait remporté la médaille de bronze. Auparavant, il avait gagné une médaille d'argent en 1964 et 1968 à domicile avant de triompher en 1965 en Tunisie.

Le rendez-vous de Libye s'est révélé peu convaincante pour les Marocains avec une douzième place.

Par ailleurs, le Mozambique, l'Afrique du Sud et le Congo qui arrivent respectivement 14ème, 15ème, 16ème places, n'ont été que l'ombre d'eux-mêmes. Outre les deux premiers qui ont au moins enregistré une victoire, le Congo a essuyé une série de cinq défaites en autant de rencontres.

C'est en match de classement que le Mozambique a obtenu son unique succès (69-67) face à l'Afrique du Sud qui à son tour a battu le petit poucet congolais.

La compétition qui s'est déroulée du 5 au 15 août a regroupé 16 équipes réparties en quatre poules logées à Benghazi et à Tripoli jusqu'aux quarts de finale.
 
 
 


Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Sports