Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

11 août 2009 2 11 /08 /août /2009 21:54



 

 
(Cameroon-Tribune 11/08/2009)


 Le nouveau commandant de la force sous-régionale de maintien de la paix en Rca a pris ses fonctions hier, lors d’une cérémonie présidée par François Bozizé.

 
Le cœur de la République centrafricaine battait hier au poste de commandement de M’pocko, situé à quelques encablures de l’aéroport international de Bangui. C’est en effet là que le nouveau responsable de la Force multinationale de l’Afrique centrale (Fomac) pour le maintien de la paix en République centrafricaine, a pris officiellement le commandement, lors d’une cérémonie présidée par François Bozizé, président de la Rca. Le Général de brigade camerounais Hector Marie Tchemo prenait ainsi la tête de cette force mise en place par le Conseil de paix et de sécurité des Etats de l’Afrique centrale, en remplacement du vice-amiral Hilaire Moko du Congo, premier commandant de cette unité depuis le 12 juillet 2008. C’est d’ailleurs par « l’ordre du jour » du commandant sortant de la Fomac, que la cérémonie s’est ouverte. L’occasion pour le vice-amiral Moko, de faire un état des lieux de la situation de la RCA, 13 mois après la mise en place de la Fomac.

 
Mandaté de quatre missions par la conférence des chefs d’Etat et de gouvernement de la CEEAC, la Force multilatérale de l’Afrique centrale a été créée pour ramener et consolider le climat de paix et de stabilité en Rca, favoriser le développement du processus politique, aider au respect des droits de l’homme, et enfin coordonner l’aide humanitaire tout en participant à la lutte contre des pandémies comme le Vih / Sida. Et si aujourd’hui, la Rca continue à faire face à des tensions sensibles, ce processus de retour à la stabilité a pu être résolument enclenché, au point de voir le commandant sortant de la Fomac se réjouir de ce que « certains belligérants d’hier sont aujourd’hui assis côte à côte, comme des frères ». Pour le vice-amiral Moko, « la solution de paix en Rca est déjà trouvée, il ne reste plus qu’à la mettre en œuvre ».

Fort de cela, le président François Bozizé a réaffirmé l’importance centrale de la Fomac dans le long processus de paix et de développement de la Rca, lors de son allocution de circonstance. Et pour cela, remercié ses pairs de la sous-région pour cet appui au relèvement de la Rca « préalable au développement de toute la sous-région ». L’occasion pour le président centrafricain de rendre hommage à la mémoire de El Hadj Omar Bongo Ondima, qui était le chef d’Etat responsable de la mission de paix du Copax en Afrique centrale (Micropax – 1), au moment de sa mort. Vis-à-vis du nouveau commandant de la Fomac le Général de brigade Hector Marie Tchémo, le président Bozizé n’a pas caché ses énormes attentes, compte tenu notamment des échéances décisives qui se profilent.


Le processus de démobilisation, désarmement et rapatriement sera en effet bientôt enclenché, avec en amont une réforme du secteur sécuritaire en Rca. Une esquisse de feuille de route donc, qui devrait marquer un nouveau pas décisif dans le redressement de la situation socio-économique et le retour de la stabilité en Rca.


Eric ELOUGA


© Copyright Cameroon-Tribune

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Relations Internationales