Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

9 août 2009 7 09 /08 /août /2009 21:42




 

Source: Humanitarian and Development Partnership Team - Central African Republic (HDPT CAR)


Points saillants


- Mouvement de population suite aux attaques LRA

- Relèvement de la baisse du niveau d'éducation

- Relance de l'agriculture dans l'Ouham-Pendé

- 2.800.000 dollars pour l'allocation CERF en RCA

 

Contexte et sécurité


Mouvement de population vers Obo suite aux attaques de la LRA


Suite aux attaques des éléments de la Lord's Resistance Army (LRA) dans les villages de Gouberé (5 Km de la ville de Obo) et Ligoua (une vingtaine de kilomètre d'Obo), plus d'un millier de personnes venant de Gouberé ce sont installées provisoirement dans l'école préfectorale de Obo (à l'extrême-Est du pays) selon les autorités locales. Selon ces mêmes autorités, plus d'une centaine de personnes venant du village Ligoua sont actuellement hébergées dans des familles d'accueil à Obo.


Actualités


Amélioration du système de gouvernance en RCA


Du 30 au 31 juillet a eu lieu la validation du rapport d'activités du deuxième trimestre et le plan de travail du troisième trimestre 2009 du Programme Cadre, Gouvernance et Décentralisation (PGCD). Cette rencontre a regroupé les participants venus entre autres du Ministère de l'Administration du Territoire, du Plan, de la Primature, de l'Assemblée Nationale, du Système des Nations Unies et des organisations de la société civile.

Après le rapport sur les avancées réalisées dans les projets, les participants ont discuté des défis à relever et ont mis en place 3 niveaux de coordination (à l'Assemblée Nationale, au Haut Commissariat à la Décentralisation et à une organisation de la société civile) pour une gestion harmonisée et cohérente des activités.
 

Le PCGD œuvre pour le renforcement des capacités techniques et infrastructurelles des institutions de la république et des organisations de la société civile. Ces appuis sont opérés à travers la construction/réhabilitation des bâtiments en faveur de ces institutions, la fourniture en équipements et les offres de formation et de stages pour le personnel.


Pour plus d'informations :
Bowoi Barry, PCGD, (236) 75 70 19 21, bowoi.barry@undp.org


Appui du CNLS pour assistance aux victimes du SIDA


Le Comité National de Lutte contre le VIH/Sida (CNLS) a remis un don de 4 véhicules 4*4 et de matériels informatiques à 4 ministères à savoir le Ministère de la Santé, de l'Education Nationale, des Affaires Sociales et le Ministère de la Justice.


Cette cérémonie s'est déroulée entre la Coordonatrice du CNLS, Mme Hyacinthe Wodobodé et les différents Ministres et leurs représentants.

Ce lot remis par le CNLS a pour objectif de faciliter et améliorer le travail des bénéficiaires pour un meilleur appui aux Orphelins et Enfants rendus Vulnérables (OEV).

Dans son discours, la coordonatrice du CNLS a déclaré que "l'effort consenti ce jour sera intensifié ultérieurement dans l'intérêt de la population".


Pour plus d'informations :

boniface.nganza@gmail.com


Dispensaire pour les enfants et veuves


Le consul du Canada en RCA accompagné du représentant du Ministère du Plan ont visité les travaux de construction du dispensaire dédié aux Orphelins et Enfants rendus Vulnérables (OEV) et veuves, projet soumis par l'Organisation pour la Sauvegarde des Enfants en Situation Difficile (OSED) et financé par le gouvernement canadien.
 

Ce dispensaire composé d'une pharmacie, de 2 bureaux, d'un magasin, d'un laboratoire, d'une salle d'examen, d'une salle de chirurgie, d'une salle de consultation médicale et de 4 toilettes a pour but d'aider les enfants en situation difficile et les veuves en améliorant leurs conditions sanitaires.


Après le mot de remerciement du Pasteur Ngaya, président de l'OSED, à l'endroit des gouvernements centrafricain et canadien, le représentant du Ministère du Plan, M. Jean-Louis Pouninguinza s'est dit réjouit pour la réalisation du dit projet et a indiqué que ce projet entre dans la politique du gouvernement en matière des soins de santé pour le bien être de la population centrafricaine.


Le consul du Canada, M. Theodore Lawson, s'est dit satisfait de l'avancement des travaux de la construction et a promis d'accélérer le versement du reste du financement afin de terminer les travaux encours.

Le cout de la première tranche du financement est de 19.800.000 FCFA (US$45,000).


Pour plus d'informations :


Agriculture



Atelier sur les analyses de la sécurité alimentaire


Le Fonds des Nations Unies pour l'Alimentation et l'Agriculture (FAO) et le Ministère du Développement Rural et de l'Agriculture ont organisé du 29 au 31 juillet un atelier sur la restitution des analyses sur la sécurité alimentaire en RCA.

Ces analyses provinciales ont été faites dans la ligne du Cadre Intégré de Classification de la Sécurité Alimentaire (IPC).


Le but de l'IPC est d'améliorer les stratégies d'intervention et de prise de décision en matière de sécurité alimentaire. Il combine différents indicateurs permettant d'établir une classification cohérente et significative des situations de sécurité alimentaire et de donner une alerte sur les risques d'aggravation de la situation.

Au terme de l'atelier, les participants ont pu classifier les entités administratives des préfectures dans les 5 phases de la sécurité alimentaire.


Pour plus d'informations :

, tony.lakouetene@fao.org


Relance de l'agriculture dans l'Ouham-Pendé


Le Vendredi 31 juillet a eu lieu à l'aéroport de Bangui la réception de 26 tonnes d'insecticide dune valeur de 234 millions FCFA (US$520,000) destinés à la relance de la culture du coton dans l'Ouham-Pendé.

Cette réception faite par le Ministre de l'Agriculture, M. Fidèle Gouandjika en présence du Directeur Général de l'Agence Centrafricaine de Développement Agricole (ACDA), M. Honoré Feïzouré, servira à la campagne cotonnière 2009-2010 dans la préfecture de l'Ouham-Pendé.


Selon le Ministre Gouandjika, "Nous avons encore 300 tonnes d'engrais qui doivent arriver pour être acheminées dans l'Ouham-Pendé afin de permettre à notre agriculture de s'épanouir". Selon M. Feïzouré, "la culture du coton contribue à la sécurité alimentaire car après elle, les produits vivriers ont un très bon rendement à cause des arrières effets des intrants agricoles utilisés".


Pour plus d'informations :


Education


Relèvement de la baisse du niveau d'éducation


Le lundi 3 aout a eu lieu dans la ville de Ndélé, ce pour 6 jours, la cérémonie d'ouverture de la session de formation/recyclage des enseignants titulaires, des enseignants contractuels et maitres-parents. Cette formation a été organisée par le Centre Pédagogiques Régional (CPR) en partenariat avec le Fonds des Nations Unies pour l'Enfance (UNICEF).


Le but de cette formation est de pallier au constat de baisse de niveau du fondamental I dans la préfecture de la Bamingui-Bangoran par l'édification sur les méthodes pédagogiques appropriées.


Le Préfet de la Bamingui-Bangoran, le Général Mazi, qui a présidé cette cérémonie en présence des autorités scolaires et des acteurs humanitaires (OCHA, IMC) de la région s'est réjouit de l'initiative et a rendu un hommage mérité aux organisations humanitaires pour leurs appuis. Il a déploré la faible participation des femmes dans le corps enseignant et a déclaré que "le développement de l'enfant est le reflet de l'encadrement du corps enseignant".
 

La Bamingui-Bangoran compte 55 écoles dont 11 (sur l'axe Ngarba et l'axe Gaskaye) n'ont pas été fonctionnelles au cours de l'année pour cause d'insécurité. Parmi les 8.511 élèves inscrits en début d'année, 1.557 n'ont pas pu fréquenter pour cause d'insécurité (axe Ngarba et Gaskaye).

Plus de 20% d'élèves n'ont pas pu fréquenter durant cette année scolaire suites aux crises militaro politiques récurrentes dans cette région.


Pour plus d'informations :
Sylvain Yakara, OCHA, (236) 72 71 55 49, yakara@un.org


Coordination


2.800.000 dollars pour l'allocation CERF en RCA


La RCA a été choisie pour bénéficier du second tour d'allocation du Fonds central d'intervention d'urgence (CERF) pour l'année 2009. Ce montant, de 2.800.000 dollars US permettra de financer des projets humanitaires sous-financés dans le Programme d'Aide Coordonnée (CAP) qui répondent aux critères de "sauver des vies".


Pour toutes informations, veuillez contacter:

 

UN OCHA RCA | Boris Ngouagouni, ngouagouni@un.org|+236 70.18.80.61   Honoré Feïzouré, ACDA, (236) 75 04 20 96, hofeizoure@yahoo.fr Tony Lakouetene, FAO, (236) 75 55 96 09 Theodore Lawson, Consul du Canada en RCA, (236) 21 61 30 39, consulatbangui@yahoo.fr Boniface Nganza, CNLS, (236) 75 04 18 61,

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Humanitaire