Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

5 août 2009 3 05 /08 /août /2009 02:11




APA-Bangui 01-08-2009 (Centrafrique) Le Mouvement de Libération du Peuple Centrafricain (MLPC) a condamné, dans un communiqué publié samedi, « les manœuvres d’intimidation du pouvoir », estimant qu’elles « relèvent d’une autre époque et visent à empêcher à l’opposition démocratique de sillonner l’intérieur du pays ».


« A l’approche des prochaines consultations électorales de 2010, la nébuleuse structure politique KNK (groupement politique soutenant le président Bozizé) qui soutient la candidature du Président François Bozizé, multiplie les basses et ignobles manœuvres consistant à empêcher l’opposition démocratique de sillonner l’étendue du territoire national pour la sensibilisation et la restauration de ses organes de base », indique le communiqué.


Le MLPC « appelle tous les démocrates, les partis politiques, les leaders d’opinion et des organisations de défense des droits de l’homme à barrer la route au KNK et à son leader »

Par ailleurs, il dit prendre à témoin « l’opinion nationale et internationale sur le comportement récidiviste du capitaine Vianney Semndiro qui une fois a foulé aux pieds la constitution de 2004 et l’Ordonnance n°05.07 du 12 juin 2005 portant statut et fonctionnement des partis politiques et au statut de l’opposition de la République Centrafricaine signé par le général François Bozizé ».


Le patron du MLPC, Martin Ziguélé, accuse le capitaine Semndiro, commandant de l’unité de la sécurité présidentielle à Bossembélé, à 157 km de Bangui, d’avoir cherché à empêcher sa tournée à l’intérieur du pays en reprochant à ses soldats d’avoir laissé son cortège franchir le check point établi en ce lieu.

Le communiqué «demande à tous les militantes à tous les militantes, militants et sympathisants d’être vigilants et de se mobiliser d’avantage pour les élections de 2010 ».

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Politique