Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

31 juillet 2009 5 31 /07 /juillet /2009 17:23




Mouvement de Libération du Peuple Centrafricain

(M.L.P.C)

Justice - Liberté· Travail

 

Membre de L’Internationale Socialiste

 

Bureau Politique 
                                                    

Secrétariat Général

N°011/MLPC/BP/SG/09

COMMUNIQUE DE PRESSE

 

Le Bureau Politique du Mouvement de Libération du Peuple Centrafricain (MLPC) porte à la connaissance de l'Opinion Nationale et Internationale ce qui suit:


A l'approche des prochaines consultations électorales de 2010, la nébuleuse KNK multiplie les basses et ignobles manœuvres d'intimidation à l'effet d'empêcher l'opposition démocratique de sillonner toute l'étendue du territoire national pour la sensibilisation et la restructuration de ses organes de base.


Ainsi, le samedi 25 Juillet 2009 aux environs de 10 heures, une mission d'évaluation des organes de base du MLPC conduite par un membre du Bureau Politique accompagné par cinq (05) autres camarades, a été arrêtée à la barrière de Bossembélé par le capitaine Vianney SEMNDIRO, commandant la garnison de la sécurité Présidentielle de ladite localité.


Cette arrestation fait suite à celles des missions effectuées dans la MAMBERE KADEI, L’OUHAM PENDE, conduites par le Président du Parti le camarade Martin ZIGUELE et à celles des missions effectuées dans le BAMINGUI BANGORAN par le Secrétaire Général, Jean Michel MANDABA puis ta mission de la KEMO obstruée par le Préfet Jean Nestor LOPERE.


Lors d'un point de presse tenu le Jeudi 6 Juillet 2009 au siège provisoire du Parti, le camarade Martin ZIGUELE a dénoncé vertement ces manœuvres d'intimidation et entraves à la liberté d'aller et venir.

En réaction, le Ministre en Charge de l'Administration du Territoire, Monsieur Elie OUEFIO a cru bon devoir réfuter ces tristes vérités qui, aujourd'hui sont bel et bien confirmées.


En conséquence, le Bureau Politique du MLPC, épris de paix, de justice, de liberté et de démocratie:

- Condamne énergiquement ces basses et ignobles manœuvres qui relèvent d'une autre époque;

 

Prend à témoin l'opinion nationale et internationale sur le comportement récidiviste du capitaine Vianney SEMNDIRO qui une seconde fois a foulé aux pieds la Constitution de 2004 et l'Ordonnance n° 05.007 du 12 Juin 2005 portant statut et fonctionnement des PaI1is Politiques et au statut de l'Opposition de la République Centrafricaine signées par le Général François BOZIZE lui-même;


Appelle tous les démocrates, les Partis Politiques, les leaders d'opinion et des Organisations de défense des droits de l'homme à barrer la route au KNK et son leader;

Demande à toutes les militantes, militants et sympathisants, d'être vigilants et de se mobiliser d'avantage pour les élections de 2010.

 

Les tentatives d'intimidation et autres menaces ne passeront pas. Tous unis, nous vaincrons.

 

Fait à Bangui, le 27 Juillet 2009

 

Pour le Bureau Politique

Le 1er Vice Président

 

Gabriel Jean Edouard Koyambonou

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Politique