Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

29 juillet 2009 3 29 /07 /juillet /2009 22:51



APA- Bissau 2009-07-29 13:59:52 (Guinée-Bissau) Kumba Yala, candidat malheureux au second tour de l’élection présidentielle en Guinée Bissau, a reconnu sa défaite à ce scrutin remporté par Malam Bacai Sanha du Parti africain pour l’indépendance de la Guinée et du Cap Vert (PAIGC, au pouvoir), selon les résultats officiels de la Commission nationale électorale (CNE).


 « Notre devoir en tant que démocrate c’est de respecter la démocratie et la volonté du peuple exprimées à travers les urnes, tout en reconnaissant la défaite et en respectant le candidat vainqueur du scrutin», a déclaré Kumba Yala lors d’une conférence de presse, juste après la proclamation des résultats, au siège du Parti de la Rénovation Sociale (PRS).


En démocratie, a-t-il ajouté, il faut respecter l’alternance du pouvoir. « Mon message à la nation c’est que les gens sachent ce que c’est la démocratie et qu’ils se joignent aux forces vives de la nation afin d’œuvrer tous ensemble pour la restauration de la paix et de la stabilité en Guinée-Bissau ».

"J’appelle les militants du PAIGC à éviter les provocations durant leurs manifestations", a-t-il poursuivi, ajoutant que « le PAIGC a dirigé le pays pendant 35 ans, ce n’est pas aujourd’hui qu’il va faire des miracles ».


Selon les résultats proclamés, M. Sanha a obtenu 224 259 voix, soit 63,31 % des suffrages exprimés, contre 129 973 voix, soit 36,69 %, à son adversaire Kumba Yala.

Un taux de participation de 61 pour cent a été enregistré lors de ce scrutin qui a concerné environ 600.000 électeurs répartis dans les 8 régions que compte la Guinée Bissau.

Prés de 39 pour cent des électeurs se sont abstenus de voter, selon la CNE.

Le scrutin présidentiel en Guinée Bissau s’est déroulé au lendemain du double assassinat en mars dernier, de l’ex-président Joao Bernardo Vieira et du chef de l’armée, le Général Tagme NA Wai.

Lors du premier tour de la présidentielle Bissau guinéenne, Malam Bacai Sanha était arrivé en tête du premier tour du scrutin présidentiel anticipé avec 133.786 voix, soit 39,59% des suffrages exprimés, suivi de Kumba Yala qui a totalisé 99.428 voix, soit 29,42% des suffrages exprimés.

Agé de 62 ans, M. Sanha a été à trois reprises candidat malheureux à la présidentielle dans son pays. Ancien secrétaire général de l’Union des travailleurs de la Guinée (UNTG), M. Sanha a été le premier président par intérim de l’assemblée nationale multipartite démocratique entre 1999 et 2000.

Son rival malheureux, Kumba Yala, avait gagné la présidentielle de 2000 avant d'être renversé trois ans plus tard.


Partager cet article

Repost 0
Centrafrique-Presse.com - dans AFRIQUE