Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

28 juillet 2009 2 28 /07 /juillet /2009 00:34


 

Un haut responsable humanitaire des Nations unies se rendra ce week-end en République centrafricaine pour une visite de cinq jours destinée à évaluer la situation humanitaire dans ce pays et à attirer l' attention sur les dangers auxquels sont confrontés les civils de ce pays pauvre, ont déclaré vendredi à New York des responsables des Nations unies.

Catherine Bragg, sous-secrétaire générale de l'ONU aux affaires humanitaires et coordinatrice adjointe des secours d'urgence, devra arriver dimanche dans la capitale centrafricaine de Bangui, et se rendre également dans les villes de Birao, de Kabo et de Paoua, ont indiqué ces responsables.

Mme Bragg rencontrera le Premier ministre centrafricain Faustin-Archange Touadera et d'autres hauts responsables gouvernementaux, ainsi que des représentants du bureau de l'ONU et d'organisations non-gouvernementales (ONG) dans ce pays, des diplomates, des membres de la société civile et des personnes vulnérables victimes des déplacements de population.

Source: xinhua 27 juil 09

 

NDLR : La dramatique situation de la République centrafricaine résulte d’une certaine politique dont l’acteur principal aux commandes du pays est un certain général François Bozizé. Les responsables des agences du système des Nations Unies qui se rendent en RCA doivent en être conscient et également se préoccuper des causes qui génèrent cette désastreuse situation humanitaire ainsi que des conditions d’un Etat de droit que Bozizé n’arrête pas de fouler au pied. Il fait ce qu’il veut avec ses sbires comme le  capitaine Semndiro et autres. Il faut exercer de fortes pressions sur eux pour que cessent leur comportement arbitraire.Le premier ministre Faustin Touadéra est un véritable figurant qui n'a absolument aucun pouvoir de gestion des questions de sécurité qui relèvent exclusivement de Bozizé et son fils, le ministre délégué à la défense Francis Bozizé.  

 

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Politique