Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

27 juillet 2009 1 27 /07 /juillet /2009 22:29




Source: Humanitarian and Development Partnership Team - Central African Republic (HDPT CAR)

Date: 20 Juil 2009


Points saillants

- Attaque des éléments de la LRA au village Ligoua

- Réponses des humanitaires aux inondations

- Visite de la Sous-secrétaire Générale des Nations Unies pour les Affaires Humanitaires en RCA

Contexte et sécurité

Attaque des éléments de la LRA au village Ligoua

Les éléments de la Lord's Resistance Army (LRA) ont attaqués la population au village Ligoua à une vingtaine de kilomètre au Sud-est de la ville d'Obo à l'extrême Est de la Centrafrique. Les faits se seraient déroulés le mardi 21 juillet. Lors de cette attaque, 2 villageois qui ont pu s'échapper ont informé les forces ougandaises du Uganda People's Defence Forces (UPDF) se trouvant à Obo dans la préfecture du Haut Mbomou.

Ces forces se sont déployées sur les lieux et auraient pourchassé en tuant certains d'entre ces assaillants.

La dernière attaque des hommes armés à Ligoua remonte au 20 juin quand les hommes de la LRA ont fait 1 mort et un blessé grave encore sous traitement à Obo.

Retrait de l'UFDR de la ville de Birao et de Sam Ouandja

A la demande de la délégation de la communauté Kara (ethnie majoritaire à Birao) lors de l'approche de médiation menée par le Ministre de l'Administration du Territoire, M. Elie Ouéfio les 2 et 3 juillet, les éléments de l'Union des Forces Démocratiques pour le Rassemblement (UFDR, à majorité Goula) se sont retirés de la ville de Birao et celui de Sam Ouandja est en cours.

Cette médiation du Ministre Elie Ouéfio est intervenue suite aux deux attaques dont a fait l'objet la ville de Birao aux dates du 6 et 21 juin et qui a fait plus de 3.000 victimes (personnes déplacées et autres sinistrées) et plusieurs maisons brulées.

Pendant ce processus de médiation, les représentants de la communauté Kara avaient exprimé le voeu du transfert du camp de regroupement des éléments de l'UFDR (regroupement dans le cadre du processus de Désarmement, Démobilisation et Réinsertion) de Birao à Tiringoulou (zone d'influence de l'UFDR).

Actualités

Réponses humanitaires aux inondations à Bangui

Suite aux diverses inondations qui ont affecté la ville de Bangui principalement celle de la nuit du 3 au 4 juillet sur les 2ème, 4èmes, 5èmes et 6 ème arrondissements avec plus de 10.813 victimes, les secours et aides humanitaires ont permis d'améliorer les conditions de ces personnes sinistrées.

En guise de réponse, les humanitaires ont apportés des aides : HCR (1.524 kits de cuisine, 2.500 couvertures, 2 balles de vêtements, 750 bâches, …), l'UNICEF (750 bâches, 1.500 moustiquaires, 1.500 nattes de couchages, …), UNFPA (3.000 savons, 6 kits antibiotiques, 1.500 pagnes pour femmes, 1 kit de 8 pour la prise en charge des avortements spontanés et complications d'avortement, …), OMS (1 kit de médicaments de base pour une prise en charge de 1.000 personnes pendant 3 mois, …), PAM (56 tonnes de vivres composés de légumineuses, céréales, huile, sucre et sel pour 3.400 personnes pendant un mois).

Le MSF aide les victimes par la construction des latrines provisoires, par les soins et médicaments gratuits. La croix Rouge Centrafricaine soutenue par la Croix Rouge Internationale assiste les victimes par ses volontaires.

Le chargé d'affaires de l'Ambassade de Chine, M. GU à fait don au nom de son pays de 14 millions de FCFA et l'Ambassadeur de France, M. Vidon a de son coté fait un don de plus de 16 millions de FCFA en faveur des personnes sinistrées.

Le 15 juillet, le Président de la République Centrafricaine, M. Bozizé à procéder au siège de la Croix Rouge Centrafricaine au lancement de la distribution des dons d'une valeur de plus de 12 millions de FCFA constitués de 12 tonnes de riz et manioc, 150 kgs de sel, 450 kgs de sucre, 900 litres d'huile, 10.000 pains et 10.000 sardines.

En guise de prévention, la Banque Mondiale a alloué une enveloppe de 86 millions de FCFA pour le Projet d'Urgence de Réhabilitation des Infrastructures et Services Urbains (PURISU) dans la ville de Bangui.

Validation de l'analyse d'alphabétisation en RCA

Le vendredi 17 juillet s'est tenue à Bangui la cérémonie de clôture de « l'atelier de validation du document de l'analyse de la situation de l'alphabétisation en RCA et l'élaboration des axes stratégiques de la politique d'alphabétisation ». Cet atelier a été organisé par le « projet de renforcement des capacités du Ministère de l'Education Nationale » mis en oeuvre par l'Organisation des Nations Unies pour l'Education, la Science et la Culture (UNESCO) en Centrafrique.

Cet atelier qui a eu lieu du 16 au 17 juillet a regroupé plus d'une trentaine de participants venus de l'Université de Bangui, de l'Institut de Linguistique Appliqué (ILA), des différents Ministères du Développement Rural, du Plan, des Finances, des Affaires Sociales et de l'Education Nationale (MEN).

Ont également pris part aux travaux de l'atelier l'Association Centrafricaine pour la Traduction de la Bible (ACATBA), l'Association des Femmes Centrafricaines pour la Lutte contre l'Analphabétisme (AFCLA), la Fédération Nationale des Eleveurs Centrafricains (FNEC) et les centres d'alphabétisation de Bouar, Yaloké et Kaga-Bandoro.

La prochaine étape de cet atelier sera axée sur la politique d'alphabétisation.

Pour plus d'informations : Mahamat Ahmed Alhabo, UNESCO, (236) 70 98 50 02, ma.alhabo@unesco.org

Education

Plus de 1.000 personnes pour le retour à l'école

Plus de 1000 enseignants et parents d'élèves participent du 6 juillet au 4 août aux séminaires de formation pour la relance de l'éducation dans les préfectures de l'Ouham-Pendé et de la Nana Mambéré.

Repartis sur 6 sites (204 à Bocaranga, 213 à Ngaoundaye, 176 à Bozoum, 518 à Bouar), ces acteurs de l'éducation ont pendant 19 jours par site acquis les compétences nécessaires pour redynamiser les écoles dans leurs préfectures.

Ces séminaires sont organisés par la Caritas Centrafrique dans le cadre du projet de relance de l'éducation et la protection des enfants vulnérables financé par le Fonds des Nations Unies pour l'Enfance (UNICEF). Il regroupe les différents acteurs du système éducatif (enseignants, directeurs d'écoles, et l'association des parents d'élèves).

L'objectif de ces séminaires est la relance de l'éducation et le retour à l'école des milliers d'enfants dans ces deux préfectures victimes de crises militaro-politiques où beaucoup d'enfants ont du abandonné l'école suite aux attaques armées.

Un autre volet de ce séminaire de formation a été conçu pour les cadres du Ministère de l'Education Nationale (les conseillers pédagogiques, les chefs de secteurs scolaires et les inspecteurs) affectés par le gouvernement dans ces préfectures. Pour ces derniers, la formation a été axée sur les sciences, la psychologie et la pédagogie.

Pour plus d'informations : Aurelio Gazzera, Caritas Centrafrique, (236) 72 72 24 24, gazzera.aurelio@gmail.com

Coordination

Visite de la Sous-secrétaire Générale des Nations Unies pour les Affaires Humanitaires en RCA

Du 26 au 30 juillet aura lieu la visite de la Coordonatrice Adjointe des Secours d'Urgence et Sous-secrétaire Générale des Nations Unies pour les Affaires humanitaires, Mme Catherine Bragg en RCA.

Durant son séjour, Mme Catherine Bragg rencontrera les hautes autorités centrafricaines, les corps diplomatiques, les Représentants des agences du Système des Nations Unies en Centrafrique, des Organisations Non Gouvernementales (ONGs) et la société civile. La mission visitera les personnes déplacées et retournées de l'intérieur du pays à Birao (Nord-est), à Kabo (Nord) et à Paoua.

Pour toutes informations, veuillez contacter:

UN OCHA RCA Boris Ngouagouni ngouagouni@un.org
+236 70.18.80.61 Find more information on http://www.hdptcar.net/blog/

 

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Humanitaire