Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

27 juillet 2009 1 27 /07 /juillet /2009 22:21



MINISTERE DES AFFAIRES ETRANGERES            REPUBLIQUE CENTRAFRICAINE

 DE L'INTEGRATION REGIONALE ET DE                          Unité- Dignité- Travail

 

LA FRANCOPHONIE                                                        ********

 

*********

N° 0238/MAEIRF/DIRCAB/DGAJA/DAJC/SC

 

            Le Ministère des Affaires Etrangères, de l'Intégration Régionale et de la Francophonie présente ses compliments à la Représentation du Haut Commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés (HCR) à Bangui, et a l'honneur de relancer sa note verbale n00062/MAEIRF/DIRCAB/ DGAJA/DAJC du 11 Février 2008, relative à une plainte portée par Monsieur OKIMBA KOLASSON Sidney Max contre Madame ROSFORT RIDUNG Charlotte, chargée de Protection au HCR pour licenciement abusif.

            Le plaignant invoque que sans motif valable, son contrat de travail a été résilié le 30 Novembre 2007. Pour être dédommagé des préjudices subis, il a sollicité l'intervention du Ministère afin que son Ex-employeur lui règle ses droits légaux.

            Le Ministère voudrait demander au HCR de lui faire connaître la suite  réservée à ce contentieux qui a assez perduré.

            Le Ministère des Affaires Etrangères, de l'Intégration Régionale et de la Francophonie saisit cette occasion pour renouveler à la Représentation du Haut Commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés les assurances de sa haute considération.

 

Bangui, le l4 JUIL 2009

 

 

REPRESENTATION DU HAUT

COMMISSARIAT DES NATIONS

UNIES POUR LES REFUGIES (HCR)

                -BANGUI-

 

 

NDLR : Voici la preuve s’il en était besoin, que le directeur de cabinet de ce ministre des affaires étrangères n’a rien d’autre à faire que de se ridiculiser en pondant une note verbale de ce type dans un dossier dont il n’a même pas dû chercher à en maîtriser les contours. Selon nos informations, le prétendu licenciement abusif ici évoqué n’en était pas un dans la mesure où la dame qui avait embauché ce monsieur l’avait fait à titre personnel et privé et non pour le compte du HCR. Ensuite, elle a déjà quitté le pays parce qu’elle était tout simplement mutée dans un autre pays hors d’Afrique. Elle n’allait tout de même pas amener avec elle à son nouveau poste d’affectation, ce monsieur qui ferait mieux de chercher un autre job au lieu de se faire parrainer par un directeur de cabinet de ministère en mal d’occupation.

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Politique