Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

23 juillet 2009 4 23 /07 /juillet /2009 00:15




APA-Dakar 2009-07-22 19:35:14 (Sénégal) Le Groupe de la Banque africaine de développement (BAD) a approuvé mercredi un don de 12,41 millions de dollars (soit 8 millions d’unités de compte) à la République Centrafricaine (RCA) pour le financement de projets de développement communautaire et d’appui aux groupes vulnérables (PDCAGV), a appris APA mercredi auprès du groupe financier.

Le don accordé au titre de la Facilité en faveur des Etats fragiles (FEF) va permettre à la RCA d’améliorer l’offre des services sociaux de base au profit des populations de 100 communes dans 10 des 16 préfectures. Le projet qui sera exécuté en cinq ans (2010-2014) est axé sur trois volets, notamment le renforcement des capacités, le développement des infrastructures de base et la gestion suivi-évaluation.

Il va permettre d’accroître la production agricole des bénéficiaires d’environ 35% et favoriser la création de quelque 1000 emplois dans les infrastructures sociales de base.

Le portefeuille actif des opérations de la BAD en RCA, qui est en cours de reconstitution depuis son réengagement en 2006, comporte quatre projets portant sur un montant total de 41,873 millions d’UC (62,60 millions de dollars) pour un montant décaissé de 12,176 millions d’UC (18,20 millions de dollars), soit 29,08%.

Ce taux de décaissement est de 86,35% compte non tenu du Programme régional de facilitation des transports sur les corridors Douala-Bangui et Douala-Ndjamena qui est une opération multinationale.

 Les secteurs couverts sont le multisectoriel pour un total de 12,8 millions d’UC (19,14 millions de dollars), soit 30,57%, le secteur des équipements collectifs qui bénéficie de l’appui de la Facilité Africaine de l’Eau pour un montant de 1,273 million d’UC (1,90 millions de dollars), soit 3,04% et le secteur des transports pour un montant de 27,8 millions d’UC (41,56 millions de dollars), soit 66,39%.


NDLR : Il faut souhaiter que cette enveloppe ne tombe pas dans les mains de Ndoutingai et Bozizé car si tel était malheureusement le cas, on ne verra pas la couleur de ce fric destiné au renforcement des infrastructures de base du pays, comme le sort actuel du programme DDR dont ils ont dilapidé les premiers cinq milliards de F CFA. Même le régime actuel de Déby Itno qui n'est pourtant pas un modèle de bonne gestion financière, craint que sa contribution d'un (1) milliard pour le programme DDR centrafricain ne tombe directement entre les mains de Bozizé. La confiance règne...!

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Economie