Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

15 juillet 2009 3 15 /07 /juillet /2009 23:23




 

APA-Libreville 2009-07-15 21:24:24 (Gabon) Ali Bongo Ondimba, fils du défunt président Omar Bongo Ondimba et ministre de la Défense, a été désigné mercredi soir à Libreville candidat du Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir) à l’issue d’une réunion du bureau politique de cette formation politique.

Ali Bongo Ondimba, par ailleurs vice-président du PDG, a été préféré, par consensus, à neuf autres candidats à la candidature au sein de son parti.

Il avait notamment pour adversaire l’actuel Premier ministre Jean Eyeghe Ndong et l’ancien Premier ministre et présentement ministre des Mines et du pétrole Casimir Oyé Mba.

Il sera investi officiellement dimanche prochain lors du congrès de cette formation politique, a indiqué le secrétaire général du PDG, Faustin Boukoubi, dans une déclaration lue à la télévision nationale.

Ali Bongo Ondimba est ainsi le huitième candidat à la future élection présidentielle anticipée prévue pour se tenir au plus tard le 6 septembre prochain, date butoir de la période intérimaire.

Cette élection présidentielle anticipée sera organisée suite au décès d’Omar Bongo Ondimba intervenu le 8 juin dernier à Barcelone (Espagne).


Présidentielle au Gabon la commission électorale choisit le 30 août

LIBREVILLE – (AFP) 16 juillet 2009 01h15) La Commission électorale nationale autonome et permanente (Cénap) du Gabon a proposé au gouvernement d'organiser l'élection présidentielle anticipée le 30 août, selon un calendrier publié tard mercredi par le média privé d'information en ligne Gabonews.

Aucune source officielle n'avait immédiatement pu être jointe par l'AFP pour commenter cette information.

Selon l'agence Gabonews, généralement bien informée, la Cénap a arrêté un calendrier électoral, devant encore être examiné par le gouvernement, qui prévoit notamment l'organisation de la présidentielle le 30 août. Ce scrutin est à tour unique au Gabon.

D'après le Code électoral, c'est la Cénap qui détermine "la date de convocation des électeurs", ensuite "matérialisée par décret pris en Conseil des ministres".

La Cénap envisage la période du 17 au 22 juillet pour le dépôt des dossiers de candidature, et le démarrage de la campagne électorale le 15 août à 00H00 (14 août à 23H00 GMT), pour deux semaines.

Aucune date n'avait jusqu'à présent été proposée pour ce scrutin. La Cour constitutionnelle avait indiqué qu'il devrait se tenir "au plus tard le 6 septembre".

La semaine dernière, le ministère de l'Intérieur, chargé de la préparation des scrutins, avait arrêté un calendrier d'opérations pré-électorales, incluant la révision des listes électorales, qui a débuté le 10 juillet.

Cette révision se poursuivra jusqu'au 21 juillet. Les listes électorales seront ensuite "traitées" (du 22 au 31 juillet), puis "éditées et affichées" (1er au 5 août) avant l'enregistrement des réclamations (6-8 août).

Le ministère compte remettre "les listes définitives" à la Cénap le 15 août, avant d'entamer le lendemain la distribution des cartes électorales.

L'élection présidentielle anticipée fait suite au décès, annoncé le 8 juin, du président Omar Bongo Ondimba, dont le mandat devait prendre fin en 2012.

 

 

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans AFRIQUE